2 min de lecture États-Unis

11 septembre 2001 : 18 ans après, on découvre encore de nouvelles victimes

Les États-Unis sont toujours touchés par les attentats du 11 septembre 2001. Des milliers d'Américains souffrent aujourd'hui de cancers liés aux poussières toxiques qu'ils ont respiré 18 ans plus tôt.

Un air d'amérique - Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé iTunes RSS
>
Un Air d'Amérique du 11 septembre 2019 Crédit Image : ROBERT GIROUX / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
édité par Cassandre Jeannin

Nous sommes le 11 septembre, 18 ans après les attaques des tours jumelles. Et comme chaque année je vais voir d’ici, depuis les fenêtres du bureau RTL, au loin, au sud de Manhattan, deux faisceaux de lumière trancher l’obscurité, à l’endroit où s’élevaient les tours du World Trade Center. 

Les États-Unis sont toujours en guerre en Afghanistan, je vous en parlais avant hier, la plus longue guerre de l’histoire américaine. Pour beaucoup d’Américains, cette date scande le temps qui passe. Tous se souviennent ce qu’ils faisaient lorsqu’ils ont appris que l’Amérique était attaquée. 


Les héros du 11 septembre, ces pompiers, policiers qui se sont précipités quand tout le monde fuyait en payent aujourd’hui le prix. Je vous avais raconté avant l’été comment l’Amérique a été secouée en juin par le témoignage au Congrès d’un policier, mourant, un cancer en phase terminale. Il réclamait que le Congrès vote un nouveau financement pour le fonds d’aide aux victimes qui s’épuise beaucoup plus vite que prévu, car de nombreux cancers se sont déclarés des années plus tard, ou vont se déclarer. Pendant l’été, ce fonds a été prolongé jusqu’en 2090, et ce policier aux joues creusées, avec son masque de mort, qui avait bouleversé l’Amérique est décédé.


Il n’y a pas que les pompiers et policiers : des milliers de personnes sont retournées travailler dans les jours et semaines qui ont suivi, et ont respiré malgré elles des poussières toxiques. Certains cancers de la peau, de la prostate, du sein, ne se déclenchent que maintenant. Les traitements coûtent des milliers ou des dizaines de milliers de dollars par mois, et il n’y a pas ici de système d’assurance santé comparable à la Sécurité sociale.

Des vocations sont nées après le drame

13 jeunes hommes et femmes vont finir dans quelques semaines leur formation pour devenir pompiers de New York. Ils étaient tous petits, ce jour du 11 septembre 2001, lorsqu’ils ont perdu leur père, pompier. Parmi ces treize, il y a aussi des fratries, le fils d’un policier mort ce jour-là, et deux fils de deux pompiers morts de maladies déclenchées après l'attentat. 

À lire aussi
Avec l'épidémie de coronavirus, Wall Street a connu sa pire semaine depuis la crise financière de 2008. coronavirus
Coronavirus : pire semaine pour Wall Street depuis la crise financière de 2008


La mère de l’un des 13, dont le mari est mort dans les tours jumelles, raconte que pour ces enfants, les pompiers survivants ont été comme des pères Noël. Ils étaient là, pour leurs anniversaires, les fêtes de fin d’année, ils se sont assurés que les enfants de leurs camarades tombés ce jour là ne seraient pas seuls, ne grandiraient pas seuls.
Ils veulent aujourd’hui suivre l’exemple de leurs pères, qui ont été des héros. 

Photo de Mathew Jovic et de son père Anthony, mort le 11 septembre.
Photo de Mathew Jovic et de son père Anthony, mort le 11 septembre. Crédit : New York Post

Matthew Jovic est l'un de ces futurs pompiers. On le voit sur cette photo bébé, avec un petit uniforme et un petit casque, dans les bras de son père pompier, dans la caserne de Brooklyn, devant le camion rouge. Une photo prise avant le 11 septembre. Dans quelques jours il portera à son tour l’uniforme, le vrai cette fois. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Attentats du 11 septembre 2001 Attentat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants