1 min de lecture Vigilance orange

Intempéries : le nord-ouest attend déjà une nouvelle tempête

TÉMOIGNAGES - La tempête qui a balayé le nord-ouest de la France a plongé 55.000 foyers dans le noir. La région du Finistère en compte 25.000.

Inondation dans les rues de Morlaix, en Bretagne, le 6 février 2014 (illustration)
Inondation dans les rues de Morlaix, en Bretagne, le 6 février 2014 (illustration) Crédit : FRED TANNEAU / AFP
Nicolas Bauby, le correspondant RTL, en plein reportage
Nicolas Bauby et Patrice Gabard

Les vents soufflent encore à plus de 100 kilomètres par heure dans le Nord du pays. La tempête va s'évacuer vers la Belgique dans les prochaines heures. Après Petra et Qumaira, Ruth se profile. Ce nouveau coup de vent est annoncé ce vendredi après-midi sur la Bretagne, avec de la pluie.
 
Le Finistère et le Morbihan, qui ont régulièrement les pieds dans l'eau depuis un mois et demi, sont en vigilance rouge pour les crues. À Pontivy, plus précisément rue de la Fontaine, une digue gonflable a été installée par les militaires.

Pour Carole, "l'eau entre par une bouche d'égout donc une pompe a été installée. Pour l'instant, ça l'air de bien marcher mais on a déjà vidé l'équivalent de 7, 8 sceaux. Cela devient très usant", confie-t-elle au micro de RTL.

Une digue gonflable a été installée à Pontivy, en Bretagne
Une digue gonflable a été installée à Pontivy, en Bretagne Crédit : Nicolas Bauby

Des foyers privés d'électricité

55.000 foyers sont privés d'électricité après le passage de la tempête Qumaira, dont 25.000 dans les pays de Loire. 12.000 logements en Normandie, 12.000 en région Centre et moins de 10.000 en Ile-de-France ont également été touchés. 500 agents ERDF sont mobilisés.

À Avessac, près de Redon en Loire-Atlantique, la tâche est compliquée. "On a du laisser les camions garés à 300 mètres. On a du venir à pied, en portant le matériel, dans la boue", raconte un agent ERDF. 

À lire aussi
Océanie
Nouvelle-Zélande : le hérisson, une espèce nuisible dont le pays veut se débarrasser

La Bretagne n'en a pas fini avec les crues, puisque d'ici à dimanche il devrait tomber l'équivalent d'un mois de pluie. De nouveau, de sérieuses conséquences dans les secteurs les plus exposés aux crues sont à prévoir.

>
Les secours apportent de la nourriture aux victimes de la tempête dans le Nord-Ouest de la France Crédit Image : RTL | Crédit Média : Sina Mir | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vigilance orange Tempête Société
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants