1 min de lecture Insolite

Nouvelle-Zélande : des plages rouges à cause de crustacés morts

VU DANS LA PRESSE - Des milliers de homards sont venus s'échouer sur les plages néo-zélandaises.

Un galathée (Illustration)
Un galathée (Illustration) Crédit : Flickr - NOAA Ocean Exploration & Research
photo camille
Camille Sarazin Journaliste

Le sable blanc s'est teinté de rouge sur plusieurs plages d'Otago, dans le sud-est de la Nouvelle-Zélande. Ces derniers jours, des millions de "homards squat" sont venus s'échouer sur les rives, avant d'y mourir. 

À marée haute, ces crustacés sont ramenés sur les plage et s'accrochent au sable, raconte BFMTV. Ils meurent ensuite à marée basse, privés d'eau. Ce comportement est instinctif et se manifeste lors des périodes de reproduction, explique le docteur John Zeldis, spécialiste de l'écologie marine au National Centre for Water and Atmospheric Science, cité par le quotidien britannique The Guardian.

Pas d'inquiétude : les "homards squat", qui appartiennent à la famille des galathées, ne risquent pas l'extinction. Même s'ils ont recouvert des plages entières, ce n'est qu'une "petite" fraction de la population globale. 

"Les galathées ont des modes si intéressants et fascinants. Le fait qu'ils apparaissent sur les plages n'est que la partie émergée de l'iceberg que les gens peuvent voir", conclut-il. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Insolite Animaux Nouvelle-Zélande
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants