1 min de lecture Animaux

Le Kenya enregistre un record de naissances d'éléphants

En 30 ans, le nombre d'éléphants a plus que doublé au Kenya. Grâce à sa lutte contre le braconnage, le pays compte actuellement 34.000 pachydermes.

Des éléphants photographiés au Kenya le 24 juin 2020.
Des éléphants photographiés au Kenya le 24 juin 2020. Crédit : Tony Karumba / AFP
Marie Gingault

C'est un record au Kenya : les naissances d'éléphants se multiplient, un signe que la lutte contre le braconnage fonctionne. Désormais, le pays compte 34.000 pachydermes, soit plus du double qu'il y a 30 ans.

La raison de ce record de naissance : la météo. En effet, il y a deux ans le pays africain subissait d'importantes pluies et avait une végétation plus dense. La gestation étant de 22 mois chez ces pachydermes, cela a permis aux femelles de mener à terme leur gestation, relate France Info.

Ainsi, de nombreux parcs ont enregistré cette année des records de natalité chez les éléphants, comme c'est notamment le cas du parc Amboseli, situé au pied du Kilimandjaro. 170 éléphanteaux y ont vu le jour depuis le mois de janvier.

Les autorités kenyanes ont annoncé que la lutte contre le braconnage portait ses fruits. Si le pays est encore loin de compter autant d'éléphants qu'il en existait dans les années 70, où ils étaient 275.000 sur tout le territoire, la population des pachydermes a tout de même plus que doublé en 30 ans. Actuellement, 34.000 éléphants vivent au Kenya.

À lire aussi
Un chien de la race des American Staffordshire Terrier maltraitance
Pyrénées-Orientales : à qui appartiennent les chiennes staff retrouvées mortes ?

En 2020, seuls sept éléphants ont été braconnés au Kenya contre 34 en 2019 et 80 en 2018. Dans l'optique d'éradiquer le braconnage, le président kenyan Uhuru Kenyatta avait brûlé 100 tonnes d'ivoires d'éléphants, samedi 30 avril. "Nous allons changer nos lois. Quiconque est attrapé avec de l’ivoire ou en train de tuer des animaux sauvages sera emprisonné à vie. C’est ce que nous voulons faire", avait par ailleurs déclaré Najib Balala, le ministre du Tourisme, relatait Standard Media en 2018.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Animaux Environnement Kenya
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants