1 min de lecture Police

Haute-Savoie : arrêté en excès de vitesse, il remercie la police dans une lettre

Dans une lettre manuscrite envoyée à la police de Haute-Savoie, un homme remercie la BAC de l'avoir arrêté en excès de vitesse. Il évoque un "électrochoc" alors que ses proches avaient peur de monter en voiture avec lui.

La ville d'Annecy en Haute-Savoie
La ville d'Annecy en Haute-Savoie Crédit : RTL.fr
Eleanor Douet
Eléanor Douet

Voilà qui n'arrive pas tous les jours. La police de Haute-Savoie a posté ce jeudi 8 août sur son compte Twitter la copie d'une lettre manuscrite pour le moins étonnante. L'auteur de la missive y remercie "l'équipe de la BAC" de l'avoir arrêté vendredi dernier vers 16 heures, après un excès de vitesse et parle d'un "électrochoc".

"Je suis la personne que vous avez arrêtée vendredi sur la route d'Albigny pour vitesse excessive. Je voulais simplement vous remercier de votre intervention. Vous avez été quelque part 'l'électrochoc' qui m'a fait prendre conscience que le danger sur la route ce n'étaient pas les autres mais c'était bien moi", écrit l'homme. 

Ce dernier précise notamment que depuis "15 ans" son entourage a peur de monter avec lui lorsqu'il conduit. "J'aurais dû m'en douter mais je pensais qu'ils maximisaient les choses. Et pas du tout. Ils vous remercient de votre intervention aussi, c'est un mal pour un bien", explique-t-il.

"Je me suis excusé auprès de toutes ces personnes pour avoir mis leurs vies en danger pendant toutes ces années. Je vous remercie aussi car vous avez sûrement sauvé la vie de ma famille et d'autres personnes. Je ne pourrais jamais sans doute m'excuser auprès de toutes ces personnes dont j'ai mis la vie en danger", poursuit-il. Et de conclure : "Quelle que soit la sanction, je l'accepterai et l'assumerai. Merci encore, très très sincèrement".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Police Haute-Savoie Sécurité routière
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants