2 min de lecture Angleterre

Grande-Bretagne : un trésor datant du Moyen Âge découvert

Des chasseurs de trésors amateurs ont déterré dans le Buckinghamshire, au centre de l'Angleterre, plus de 550 pièces rares en or et en argent datant du XIVe siècle, selon l'agence de presse SWNS.

Des pièces d'or (illustration)
Des pièces d'or (illustration) Crédit : QUEENS JEWELS LLC / AFP
Thomas Pierre
Thomas Pierre Journaliste

Il est déjà surnommé "le magot de Hambleden". Cette découverte est la plus grande collection d'or et d'argent faite au Royaume-Uni depuis une décennie. Un trésor évalué à 150.000 livres sterling, soit 173.000 euros, déterré dans un champ au milieu de nulle part, dans le Buckinghamshire, au centre de l'Angleterre, près du village de Hambleden

Cette trouvaille datant du XIVe siècle a été faite à l'aide de détecteurs de métaux, par quatre chasseurs de trésors en herbe, selon l'agence de presse britannique SWNS. Ce jour-là Andrew Winter, 38 ans, Tobiasz et Mateusz Nowak, 30 et 33 ans, et Dariusz Fijalkowski, 44 ans participent à un concours organisé pour les amateurs de détecteurs de métaux.  

Après une heure passée à prospecter le champ, l'appareil d'Andrew, cariste de profession, émet soudainement un son. Il ne sait pas encore ce qui l'attend lorsqu'il se met à creuser. Une première pièce en argent est déterrée puis une seconde. Ses amis le rejoignent et se mettent à explorer les environs. Tobiasz, Mateusz et Dariusz tombent tour à tour sur quatre autres pièces. 

À lire aussi
Test de reconnaissance faciale par biométrie en 2005 à la Cité des sciences et de l'Industrie à Paris Angleterre
Londres : il tente d'échapper à la reconnaissance faciale et se fait arrêter

"Ma machine était comme un aspirateur"

Les règles de la compétition se rappellent alors à eux : toute découverte de plus de trois pièces est de fait considérée comme un "trésor", ce qui signifie qu’elle doit être déclarée aux organisateurs. Le champ est alors évacué et marqué. Leurs détecteurs ne cessent alors de sonner. 

"Cela semblait irréel. Après avoir trouvé le magot, puis nettoyé la zone, nous avons dû étendre les recherches deux fois, car nous en trouvions tellement", confie Mateusz, homme d'entretien dans un hôpital. "Nous avons juste continué à trouver, trouver, trouver et creuser et creuser et creuser. Ma machine était comme un aspirateur", raconte de son côté Andrew. 

Les fouilles se poursuivront quatre jours durant. La nuit, les quatre chasseurs de trésors dorment dans une tente près du chantier pour empêcher d'éventuels vols. 

11.500 euros la pièce en or

Au final, ils sortiront de terre 545 pièces en argent, datant de l'époque des rois Edward I et II (1272-1327), et 12 pièces en or remontant au temps d'Edward III (mort en 1377). Ce trésor aurait été caché à cet endroit par une personne riche il y a plus de 600 ans.

En attendant d'être estimé par des experts, le butin est conservé dans un musée local. Une fois évaluées, ces pièces, dont celles en or vaudraient 11.500 euros l'unité, seront vendues aux enchères. La somme sera ensuite repartie entre nos quatre chasseurs amateurs et le propriétaire du terrain. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Angleterre Grande-Bretagne Trésor
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797466095
Grande-Bretagne : un trésor datant du Moyen Âge découvert
Grande-Bretagne : un trésor datant du Moyen Âge découvert
Des chasseurs de trésors amateurs ont déterré dans le Buckinghamshire, au centre de l'Angleterre, plus de 550 pièces rares en or et en argent datant du XIVe siècle, selon l'agence de presse SWNS.
https://www.rtl.fr/actu/insolite/grande-bretagne-un-tresor-du-moyen-age-decouvert-7797466095
2019-04-19 21:36:03
https://cdn-media.rtl.fr/cache/xtN82SgdkhWeYQPgt4Ik7w/330v220-2/online/image/2015/0820/7779454590_en-juin-deja-ils-avaient-mis-la-main-sur-des-pieces-rares-dans-les-eaux-americaines.jpg