2 min de lecture Attentats à Paris

Attentats de Paris : les victimes dénoncent le succès du mème de Jawad Bendaoud

Une vidéo de Jawad Bendaoud, "le logeur de Daesh", devant la salle d'audience lors de son procès en appel, a été détournée dans le monde entier. Une association de victimes se dit "consternée" par le succès de ce mème.

Jawad Bendaoud lors de son procès en appel, le 21 novembre 2018.
Jawad Bendaoud lors de son procès en appel, le 21 novembre 2018. Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Sarah Duhieu
Sarah Duhieu

Ces quelques secondes ont fait le tour du monde. Le torse bombé et le regard noir, Jawad Bendaoud, surnommé le "logeur de Daesh", passe devant les caméras à l'extérieur de la salle d'audience. 

Ces images, prises lors de son procès en appel au mois de décembre, sont utilisées par le journal de France 2, le 29 mars, pour illustrer sa condamnation à 4 ans de prison. En quelques jours, la scène est détournée et devient virale, un succès qui scandalise les victimes.

"La transformation en mème internet d’une vidéo de Jawad Bendaoud consterne profondément les victimes des attentats du 13 novembre", écrit l’association Life for Paris dans un communiqué publié, ce mardi 9 avril, sur Twitter. "Elle montre que par un retournement inouï de nos valeurs, notre société préfère stariser un criminel et un délinquant multirécidiviste qu’éviter de heurter les victimes des pires attentats de notre histoire".

Délinquant multirécidiviste, Jawad Bendaoud a été condamné le vendredi 29 mars à quatre ans de prison ferme pour "recel de malfaiteurs terroristes". Il a été jugé coupable d'avoir fourni l'appartement où les jihadistes Abdelhamid Abaaoud et Chakib Akrouh s'étaient repliés à Saint-Denis après les attentats du 13 novembre 2015, à Paris.

Une vidéo reprise et détournée

À lire aussi
Salah Abdeslam est incarcéré à la prison de Fleury-Merogis (Essonne). terrorisme
Attentats du 13 novembre : ces 20 suspects qui pourraient être jugés

Cette vidéo du "logeur de Daesh" a très vite été reprise par les internautes, qui ont tourné en ridicule sa démarche et son regard inquisiteur. Ils se sont amusés à légender les images en les sortant de leur contexte, souvent pour illustrer des situations du quotidien. La vidéo a fait le tour de monde et est devenue, avec plus de 100 millions de vues, la plus visionnée sur Twitter en 2019, et l'une des plus vues dans l'histoire du réseau social.

Plusieurs internautes ont commenté le communiqué en disant ne pas comprendre la réaction de l'association Life for Paris. Ils expliquent que le rire est pour eux un exutoire à la souffrance collective et que dans cette vidéo, Jawad Bendaoud n'est pas starisé mais ridiculisé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats à Paris Faits divers France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants