1 min de lecture Gaz

VIDÉO - Prix du gaz : pourquoi votre facture explose-t-elle ?

ÉCLAIRAGE - À partir du 1er novembre, les 4,5 millions de foyers français abonnés aux tarifs réglementés d'Engie vont devoir supporter une hausse de 5,8% du prix du gaz.

Yves Calvi_ 3 Minutes pour Comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les prix du gaz battent de nouveaux records Crédit Image : LOISON VINCENT/SIPA | Crédit Média : M6/Marion Laouamen/Arthur Deshayes | Date :
La page de l'émission
Camille Kaelblen
Camille Kaelblen
Journaliste

La facture de gaz risque d'être encore plus salée pour des millions de foyers français. À partir de novembre, les tarifs réglementés appliqués par Engie vont augmenter de 5,8%, indique la Commission de Régulation de l'Énergie (CRE). Cela représente une hausse de presque 20% depuis le début de l'année.

Dans le détail, l'augmentation sera de 1,9% pour les foyers qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 3,6% pour ceux qui ont un double usage cuisson et eau chaude et de 6% pour les foyers se chauffant au gaz.

Cette majoration concernera les 4,5 millions de foyers encore abonnés aux tarifs réglementés du gaz (42% des résidences françaises), les autres ayant déjà opté pour les tarifs du marché, chez Engie ou chez un autre fournisseur.

À terme, ces tarifs réglementés sont amenés à disparaître : un amendement pris dans le cadre de la loi Pacte prévoit que ce système prenne fin d'ici à 2023.

Hausse des cours du gaz et des taxes

À lire aussi
Gaz (illustration) consommation
Gaz : les tarifs réglementés augmenteront le 1er novembre

Comment expliquer une telle flambée des prix ? La majeure partie de cette hausse (64%), est due à l'augmentation des cours du gaz naturel en Europe lors des derniers mois, indique le site Les Echos.

Autre facteur explicatif : selon la Commission de régulation de l'Énergie (CRE), Engie a dû supporter un accroissement de ses coûts d'approvisionnement, d'infrastructures et commerciaux. Ceux-ci se sont répercutés sur la facture dès juillet dernier.

Enfin, la taxe intérieure sur la consommation de gaz naturel (TICGN) a grimpé de 43,7% entre 2017 et 2018. Cette taxe, qui représente près d'un quart de la facture actuelle de gaz, devrait encore augmenter de 22% au 1er janvier 2019 dans le cadre de l'augmentation de la taxe carbone décidée par le gouvernement.

La demande en gaz explose, les prix aussi

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gaz Énergie Consommation
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants