1 min de lecture Impôts

Taxe d’habitation : pourquoi continuez-vous à la payer ?

ÉCLAIRAGE - La suppression de la taxe d'habitation s'applique d'abord aux 80% des foyers les plus pauvres. Pour les autres, il faudra peut-être attendre jusqu'en 2023.

Un avis d'imposition de la taxe d'habitation (image d'illustration)
Un avis d'imposition de la taxe d'habitation (image d'illustration) Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Coline Daclin Journaliste

L'exécutif l'a promis : la taxe d'habitation doit être supprimée. C'est cette année que la mesure doit être mise en place. L'exonération s'est faite de façon progressive : d'abord une baisse de 30% en 2018, puis de 65% en 2019, pour atteindre 100% en 2020.

Pourtant, il est possible que vous deviez encore cette année payer la taxe d'habitation. En effet, la mesure s'applique d'abord aux 80% des foyers les plus pauvres. Si vous faites partie des 20% restants, il est possible que vous attendiez jusqu'en 2023

Bruno Le Maire l'a confirmé sur RTL en août dernier : malgré la crise économique, c'est bien cette date qu'a fixé le gouvernement pour supprimer entièrement la taxe d'habitation "pour tous les Français".

Pour savoir si vous devrez ou non payer la taxe d'habitation, vous pouvez faire une simulation en ligne sur un site officiel dédié. Il faut seulement vous munir de votre revenu fiscal de référence en 2018, connaître le nombre de parts fiscales de votre foyer et le montant de votre taxe d'habitation en 2019. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Impôts Taxe Gouvernement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants