2 min de lecture Carlos Ghosn

Renault : le salaire de Carlos Ghosn fait polémique

REPLAY - Les actionnaires ont rejeté, vendredi 29 avril, la rémunération de Carlos Ghosn. Dans la foulée, le Conseil d'administration a cependant maintenu le salaire du PDG de Renault.

Thomas Sotto On refait le monde Thomas Sotto iTunes RSS
>
Renault : le salaire de Carlos Ghosn fait polémique Crédit Image : Caroline Brenière / RTL.fr | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL

Le PDG de Renault, Carlos Ghosn, a vu son salaire de 7.2 millions d'euros perçu en 2015 rejeté par les actionnaires, dont l'État français, à l'occasion d'une Assemblée générale, vendredi 29 avril. Cependant, le Conseil d'administration est passé outre cet avis consultatif en validant la rémunération du patron. L'homme de 62 ans a été particulièrement critiqué pour avoir touché en parallèle un salaire de 8 millions d'euros en tant que PDG de Nissan.

Est-ce une sortie de route du patron de la marque au losange ? "Plus que ça", peste Nicolas Domenach. "Je trouve qu'il fait partie de ces casseurs qui ont des responsabilités dans la société parce qu'ils foutent le feu." Le journaliste en profite pour fustiger les écarts de salaires "abyssaux" qui existent dans la société française. "Vous avez un type qui se goinfre sans aucune considération, ni pour ses employés, ni même pour ses actionnaires qui lui ont dit que c'était trop", enrage-t-il.

"Je pense que ça choque de plus en plus"

Scott Sayre
Partager la citation

Élisabeth Lévy a du mal à suivre la logique du chef d'entreprise, et rêve quant à elle d'un épilogue où les actionnaires débarqueraient le patron mécontent. "On ne comprend pas bien pourquoi le type qui gagne quatre fois plus que la moyenne dans son secteur (...) prend-il le risque de tout ce bad buzz, sinon pour dire 'j'ai le plus gros salaire, j'en ai une plus grosse'", s'indigne la rédactrice en chef de Causeur, même si elle s'accorde à dire que Carlos Ghosn semble être un bon chef d'entreprise. 

Que pensent les Américains au sujet des salaires mirobolants des patrons ? "Je pense que ça choque de plus en plus", estime Scott Sayre, ancien correspondant du New York Times à Paris. Il cite en exemple la candidature de Bernie Sanders, candidat marqué à gauche pour l'investiture démocrate. Pour le journaliste, le marché est cependant capable de régler ce genre de problèmes. 

À lire aussi
automobile
Les infos de 6h30 - Automobile : Leclerc va louer les Dacia Spring à 5 euros par jour

On refait le monde, avec :
- Hélène Pilichowski, journaliste
- Nicolas Domenach, journaliste
- Élisabeth Lévy, rédactrice en chef de Causeur
- Scott Sayre, ancien correspondant du New York Times à Paris

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Carlos Ghosn Renault
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants