1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Réglement des factures : ces idées reçues dont il faut se méfier
1 min de lecture

Réglement des factures : ces idées reçues dont il faut se méfier

REPLAY - La rentrée rime aussi avec le moment de payer les factures. Postdater un chèque, consignation d'un loyer à la Caisse des dépôts : autant de pratiques qui, malgré votre bonne fois, peuvent vous mettre en difficulté.

Un million de ménages cumuleraient une situation d'inconfort thermique (sensation de froid) et de vulnérabilité économique", selon l'ONPE.
Un million de ménages cumuleraient une situation d'inconfort thermique (sensation de froid) et de vulnérabilité économique", selon l'ONPE.
Crédit : AFP / Archives, Philippe Huguen
Réglement des factures : ces idées reçues dont il faut se méfier
02:52
Stéphane Carpentier & Loïc Farge

Première idée reçue : vous devez faire un chèque, vous n'avez pas la trésorerie tout de suite sur votre compte, vous décidez donc de l'antidater pour qu'il ne soit pas encaissé de suite. "En droit, lorsque vous remettez un chèque à quelqu'un, il est immédiatement encaissable et sera immédiatement débité par la banque", explique François Carlier, délégué général de l'association de consommateurs CLCV. "Posdater peut avoir du sens quand on s'est mis d'accord avec la personne réceptionnaire du chèque", précise-t-il. Sinon, cela n'offre aucune garantie.

Deuxième idée reçue : vous êtes locataire, vous avez un litige avec votre propriétaire, vous décidez d'envoyer votre chèque de loyer à la Caisse des dépôts et de consignation ou à un huissier. "C'est un des plus vieux mythes de la consommation en France", prévient François Carlier.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/