1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Quelles nouveautés sont prévues pour la Braderie de Lille ?
6 min de lecture

Quelles nouveautés sont prévues pour la Braderie de Lille ?

REPLAY - Au programme, les nouveautés de la Braderie de Lille et des trampolines de maison pour se sentir encore en vacances.

L'édition 2015 de la braderie de Lille, le 5 septembre.
L'édition 2015 de la braderie de Lille, le 5 septembre.
Crédit : DENIS CHARLET / AFP
Quelles nouveautés sont prévues pour la Braderie de Lille ?
14:38

Alors que tout le monde ne parle que de la rentrée, il est possible de prolonger les vacances, le temps où on se prélassait sur nos chaises longues, on se sentait libre. Pour atténuer le retour au quotidien, il suffit d’installer quelque chose dans la maison qui va procurer la même sensation que si l’on était sur un bateau.

On peut en effet mettre un trampoline dans la maison, le même que sur les catamarans. On peut l'installer dans la maison, il y a juste le nom qui change. On l’appelle filet d’habitation. Les architectes ont commencé à les utiliser comme rambarde d’escalier, puis petit à petit ils ont mis ces filets à la place du plancher pour faire circuler la lumière. C’est un filet tendu horizontalement au-dessus des têtes. Par exemple, dans le salon, vous pouvez faire une mezzanine mais vous n’avez pas tout à fait assez de hauteur sous plafond. Vous tendez ce filet, du coup vous voyez encore votre hauteur sous plafond et en plus vous profitez de l’espace. 

Filet intérieur sur séjour
Filet intérieur sur séjour
Crédit : France Trampoline
Filet intérieur sur séjour
Filet intérieur
Filet d'intérieur
Filet intérieur sur séjour Crédits : France Trampoline
Filet intérieur Crédits : France Trampoline
Filet d'intérieur Crédits : France Trampoline
1/1

On peut s'y installer pour lire ou dormir suspendu au-dessus du vide. C’est un gain de place qui fait souffler un vent de liberté dans la maison. Même dans un studio Parisien, installé à 50 cm du plafond, ça fonctionne. Le filet d'habitation coûte 75 euros au mètre carré, pose comprise, contre 450 euros pour un sol dur. C’est une société spécialisée dans les filets nautiques et les trampolines qui le fabrique, France-trampoline.

Le filet supporte 200 kilos par mètre carré, mais on ne peut pas sauter dessus. Comme sur les bateaux, ce n’est pas un trampoline, même si ça porte ce nom. Les filets existent en version tressée ou nouée, pour la maison il vaut mieux tressée, les nœuds c’est moins confortable. Ils existent en blanc et en noir.

Brocante : la Braderie de Lille

À lire aussi

Après une année de diète, pour des raisons de sécurité, la grande Braderie de Lille a rouvert ses portes ce samedi 2 septembre. Il était hors de question de l’annuler à nouveau, et toutes les mesures ont été prises : des points de contrôle, de nombreux agents municipaux, des règles d’installation très strictes, de quoi rassurer les milliers de bradeurs frustrés.

Pour cette réouverture, plusieurs nouveautés sont prévues, dont la réorganisation des Puces, en espaces plus distincts. Les brocanteurs occuperont tout le Boulevard Louis XIV et celui de la Liberté créant ainsi un axe de la chine, alors qu'avant, tout était un peu trop mélangé. L'espace est alors réservé à la brocante, et non plus à tous les vendeurs qui proposent des objets vendus au kilo, venant plus souvent de l’Est que des maisons de nos aïeux.

Mais ce n’est pas tout : la BD d’occasion, cette année, est à la fête : le palais des Beaux-Arts lui ouvre de nombreux stands, avec des auteurs et des illustrateurs pour les dédicaces. D'autres festivités sont également organisées autour de la BD, comme des projections de films (Persépolis par exemple). Il y aura aussi un village sportif place du Théâtre et une braderie des enfants à la Gare Saint Sauveur dimanche 3 septembre.

Il y aura également le traditionnel semi-marathon, c’est une tradition, qui change de parcours cette année. Normalement, cette course a lieu au cœur même de la Braderie, mais pour des raisons de sécurité, elle a désormais lieu sur le grand Boulevard.

Une braderie des enfants est également organisée. On y trouve des jouets, livres et autres jeux vidéo que des enfants mettent en vente eux-mêmes. À condition d’être accompagnés de leurs parents, et d’avoir moins de 14 ans, les enfants pourront eux aussi jouer les marchands d’occasion. Il faut également avoir le courage de se lever tôt, comme les vrais brocanteurs, puisqu’il va falloir qu’ils installent leurs stands dimanche 3 septembre entre 6 heures et 8 heures. Mais il y a une récompense : à 16 heures, enfants et familles pourront assister à un concert gratuit inspiré de l’œuvre du trompettiste de jazz américain Miles Davis.

Il faut également penser à mettre de bonnes chaussures, ne pas oublier sa monnaie, et se rappeler que c'est souvent le dernier jour à la dernière heure qu'on peut faire de bonnes affaires avant le remballage.

Cuisine : les bonnes adresses de Marseille

Pour les amateurs de pizzas à Marseille, on en trouve des excellentes aux portes des Calanques, aux Goudes, dans le VIIIe arrondissement, un coin à tomber de beauté au coucher du soleil. Chez Paul, l'auberge du Corsaire, est très connue, très courue, très sympa avec sa terrasse au milieu des bateaux, son étal de poissons super frais, son service adorable, une pâte fine comme de la dentelle, une compotée de tomates puissante, une belle tombée d’origan, pour commencer le repas, et les plats sont très généreux, très joyeux, les petits chiprirons frits, les pasta alle vongole, le pavé de pagre juste rôti, et une petite bouillabaisse pour une personne très généreuse, un vrai coup de cœur.

Pour vérifier si Marseille est un bon endroit pour la cuisine, il faut aller chez Alexandre Mazzia, le chef de file des jeunes cuisiniers marseillais, rue François Rocca. Cuisine créative, sensible, précise, un moment éblouissant avec un menu à 35 euros au déjeuner, sinon c’est dans les 100€ par tête. Notez aussi qu’en fin d’année, ouvrira une autre très belle table, La Mercerie, le long de la Canebière.

Une vue du Vieux Port à Marseille
Une vue du Vieux Port à Marseille
Crédit : BORIS HORVAT / AFP

On peut également se régaler dans une boulangerie fabuleuse, le Saint Honoré, rue d’Endoume, bio et bon, on a envie de tout acheter. Pour le côté carné, une boucherie magique et pas si chère qui s’appelle tout simplement Le Boucher, avenue des Corse, d'où on peut rapporter au passage des panisses, espèces de frites de farine de pois chiche en forme de cercle, avant de les faire frire pour l’apéro. 

Pour ce qui est du vin, on peut le retrouver dans la formidable épicerie L'Idéal qui a ouvert à Noailles, à cinq minutes du Vieux Port. On y trouve de tout, des pâtes, du poulpe, des anchois, des vinaigres, des poivres, des sauces, tout pour cuisiner à la maison, et on y déjeune très, très, joliment. Cette épicerie est tenue par Julia Sammut, la fille d’une certaine cuisinière de Lourmarin, nommée  Reine Sammut.

Jardin : le colchique de Byzance

Bien des jardins ont souffert de la sécheresse cet été. Pourtant, même sans pluie, une fleur ravissante a tenu le coup : le colchique de Byzance, une ancienne fleur des jardins que l’on cultive en France depuis le XVIème siècle. Il fleurit dès la fin août et fait notre bonheur en septembre. Même sans avoir eu la moindre goutte d’eau en été.

Ce colchique de Byzance ressemble à un crocus géant, rose frais. Canicule ou pas, ses fleurs jaillissent d’un coup à la fin des grandes vacances. En été, le colchique n'a pas de feuilles, il n'a que des fleurs. Et c’est là le secret de son incroyable résistance au manque d’eau. Quand on n’a pas de feuilles, on ne transpire pas, on ne boit pas. Il arrive à faire des fleurs, en pleine chaleur, grâce à ses bulbes dans le sol, charnus et grassouillets. Des bulbes qui ont mangé et bu tout leur saoul au printemps. Et qui sont donc pleins d’énergie. Bien assez pour donner des fleurs, qu’il pleuve ou pas.

Les feuilles apparaissent au printemps, quand la pluie ne manque pas et que la vie des plantes est facile. Vous les reconnaîtrez facilement : des grosses feuilles plantureuses, comme celle d’une gentiane du Cantal. Après avoir nourri les nouveaux bulbes, elles disparaissent en été, juste au moment où l’eau risque de manquer.

Le Colchique Byzantinum
Le Colchique Byzantinum
Crédit : Thierry Denis

Plantez-le plutôt dans la pelouse, au soleil. C’est là où il est le plus beau car les brins d’herbe qui l’entourent lui servent d’écrin et le maintiennent droit. Attention, il ne faudra pas passer la tondeuse dessus quand il sera enfin en feuilles au printemps. Il faut donc garder un peu d’herbe non tondue autour jusqu’à l’été. Ce qui est une excellente chose car ces herbes non coupées serviront de refuge pour les insectes utiles du jardin.

Cette fleur se trouve dans les expositions de plantes, pour quelques euros le bulbe. Les touffes s’épaississent vite une fois passée la première année. Elles n’ont ni parasites, ni maladies et vivent longtemps. Une plante durable qui sera le réconfort des jardiniers désespérés par la sécheresse.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/