1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Prime d'inflation : peut-on encore la demander ?
2 min de lecture

Prime d'inflation : peut-on encore la demander ?

Pour faire face à la hausse des prix de l'énergie et des carburants, le gouvernement a mis en place la prime d'inflation dont 38 millions de Français ont pu bénéficier. Est-ce trop tard pour la réclamer ?

Des billets (illustration)
Des billets (illustration)
Marine Derquenne

La prime d'inflation a été versée à environ 38 millions de Français. Le versement de 100 euros a débuté le 13 décembre pour les étudiants boursiers, puis pour les salariés et les indépendants, les fonctionnaires et les étudiants éligibles aux APL. Au mois de février, c'était au tour des retraités de recevoir la prime. Mais de nombreux bénéficiaires ont été oubliés. Le gouvernement a donc tenu à mettre en place un nouveau site internet pour rectifier l'erreur qui devrait être accessible en mars 2022.

Cette prime est réservée aux salariés, retraités, travailleurs indépendants et demandeurs d'emploi ayant un perçu un revenu inférieur à 2.000 euros net sur la période du 1er janvier 2021 au 31 octobre 2021, soit 2.600 euros brut par mois. Normalement, la prime devait être versée automatiquement aux bénéficiaires en une fois, sans avoir besoin d'en faire la demande.

Qui contacter ?

Vous pouvez toujours effectuer la simulation sur le site du gouvernement pour savoir vers qui vous rapprocher et vérifier votre éligibilité. Si vous êtes éligible et que vous n'avez pas reçu votre prime d'inflation, vous pouvez contacter l'organisme dont vous dépendez. 

Le salarié du secteur privé s'adressera à son employeur, l'agent de la fonction publique pourra contacter le service administratif en charge des traitements, les intérimaires se tourneront vers leur entreprise temporaire de travail, les retraités contacteront leur caisse de retraite, les demandeurs d'emploi s'adresseront à pôle emploi, les indépendants à l'Urssaf, les étudiants au Crous, les bénéficiaires de minima sociaux à la CAF, les exploitants agricoles devront s'adresser à la caisse de la mutualité agricole (MSA) et les travailleurs frontaliers résidant en France devront contacter la DGFIP.

Les cas spécifiques : les intérimaires et les indépendants

À écouter aussi

Le versement de la prime n'est pas automatique pour les intérimaires "si le temps de travail cumulé chez un même employeur est inférieur à 20 heures". Dans ce cas, le bénéficiaire doit "se signaler expressément auprès d’un de ses employeurs, préférentiellement celui avec lequel la relation de travail est toujours en cours, ou à défaut celui pour lequel ils ont effectué le plus d’heures durant le mois d’octobre", a prévenu le gouvernement dans son dossier de presse. Aucun délai n'est mentionné pour en faire la demande.

Les indépendants sont invités à renseigner leurs coordonnées bancaires via leur compte en ligne au plus tard le 16 décembre 2022, comme l'indique le site de l'Urssaf.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.