1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Pour Édith, esthéticienne : "Il faut être très attentionné avec la cliente"
1 min de lecture

Pour Édith, esthéticienne : "Il faut être très attentionné avec la cliente"

REPLAY - Installée à Lille, Édith Yvorra est "maître artisan", une des rares en esthétique. Elle nous livre les qualités pour exercer sa profession.

Le salon d'Édith Yvorra à Lille
Le salon d'Édith Yvorra à Lille
Crédit : Page Facebook
Pour Édith, esthéticienne : "Il faut être très attentionné avec la cliente"
02:59
Armelle Levy

Édith Yvorra a obtenu son diplôme après un brevet professionnel et une formation continue pour adultes. Esthéticienne depuis trente ans, elle participe à quatre ou cinq stages de formation par an.

"J'essaie d'apporter à mes clientes le bien-être, la beauté bien sûr qu'elles viennent rechercher, beaucoup de soins du visage et de soins corporels, mais aussi des conseils divers", explique-t-elle.
Moyennant 47 euros, elle propose des soins pour le visage et pour le corps des femmes, mais aussi, de plus en plus, pour les hommes. Les messieurs représentaient 1% de sa clientèle il y a encore vingt ans. Aujourd'hui, c'est entre 25 et 30% d'hommes.

Il faut beaucoup d’empathie, il faut être très soignée et très souriante

Édith Yvorra, esthéticienne

"On doit appeler cela modelage (...) on essaie d'éveiller les cinq sens. Le toucher, c'est le minimum. Ce peut être très doux et très relaxant, ou plus tonique pour les personnes plus sportives", précise Édith Yvorra. Elle fait aussi appel à la musique d'ambiance, aux huiles essentielles et à des senteurs agréables. Une petite collation est aussi offerte à la clientèle.

Notre artisan travaille avec une apprentie et une salariée. Elle a transmis sa passion à sa fille, qui a aussi ouvert un institut. Pour elle, plusieurs qualités s'imposent pour être esthéticienne : "Il faut beaucoup d’empathie, il faut être très soignée et très souriante. Il faut aussi savoir mettre à l'aise une cliente. Cela demande beaucoup d'attention : bien remettre la serviette et conserver la chaleur dans la cabine".

À écouter aussi

Aujourd'hui,  Édith Yvorra est la présidente régionale de la Confédération artisanale des instituts de beauté, qui informe les esthéticiennes sur leurs droits et la législation. La région Nord-Pas-de-Calais compte près de 850 instituts de beauté.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/