1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Le plan de Montebourg pour "restituer 6 milliards d'euros aux Français"
2 min de lecture

Le plan de Montebourg pour "restituer 6 milliards d'euros aux Français"

Le ministre de l'Économie a présenté son plan pour le "redressement économique de la France", dans un discours très attendu. Il reconnaît la nécessité des restrictions budgétaires mais assure que la relance passera par les investissements.

Arnaud Montebourg à Paris, le 10 juillet 2014.
Arnaud Montebourg à Paris, le 10 juillet 2014.
Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
AFP

Pour mettre en marche la modernisation et la transformation du pays d'Ariane, du Concorde et du TGV, il a mobilisé Colbert, Pompidou et Roosevelt. 

Arnaud Montebourg a annoncé jeudi 10 juillet qu'un projet de loi comprenant une trentaine de mesures pour "restituer six milliards d'euros aux Français" sera présenté à la rentrée. Le ministre de L'Economie a précisé qu'il allait s'attaquer aux professions réglementées, comme les huissiers ou les avocats, parmi les mesures de cette "loi pour la croissance et le pouvoir d'achat". 

Des projets tous azimuts

À la manière du président américain dans les années 1930, le ministre de l'Économie veut construire de nouveaux barrages sur les fleuves de l'Hexagone pour produire de l'électricité. Il souhaite aussi renforcer les lignes SNCF pour mieux desservir les ports de Marseille et du Havre. 

Le chantre du made in France entend également relier rapidement 30 millions de foyers à la fibre optique pour faire travailler les PME du bâtiment partout en France. Avec Orange, il mise sur la création d'une plateforme digitale à cheval entre le cinéma et la musique pour concurrencer les anglo-saxons. 

À lire aussi

Le ministre du Redressement productif et du Numérique compte également mettre internet à contribution avec la mise en route d'une pédagogie sur la toile pour tous les élèves de l'Hexagone. Dans le tourisme, il table sur le développement de "paradores" à l'espagnole, des hôtels de luxe sur fonds privés installés dans des monuments historiques.

Les économies soumises à une "règle des trois tiers"

Arnaud Montebourg a par ailleurs proposé qu'une "règle des trois tiers" soit appliquée "pour l'affectation des économies de dépenses publiques et l'ensemble des efforts budgétaires". "Un tiers serait affecté à la réduction du déficit public, garantissant notre sérieux budgétaire et la poursuite de l'assainissement des comptes publics", a-t-il détaillé, ajoutant : "Un tiers serait affecté à la baisse des prélèvements obligatoires sur les entreprises (...) Un dernier tiers serait affecté à la baisse de la pression fiscale sur les ménages afin d'améliorer leur pouvoir d'achat".

Et de défendre : "Cette règle des trois tiers est de nature à soutenir la croissance, permettant par un autre chemin le rétablissement de nos comptes publics. Et nous pourrions de la sorte nous remettre à créer de l'emploi et cesser enfin d'en détruire". La feuille de route est tracée : la relance passera par l'investissement.

À écouter

Le plan de Montebourg pour "restituer 6 milliards d'euros aux Français"
00:01:01
La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/
<