1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Les robots et l'intelligence artificielle menacent les travailleurs
1 min de lecture

Les robots et l'intelligence artificielle menacent les travailleurs

REPLAY / ÉDITO - Selon une étude menée par Roland Berger, quelque 3 millions d'emplois vont disparaître d'ici une trentaine d'années en France à cause de la robotisation.

François Lenglet
François Lenglet
Crédit : Damien Rigondeaud
Les robots et l'intelligence artificielle menacent les travailleurs
03:34
Les robots et l'intelligence artificielle menacent les travailleurs
03:34
François Lenglet

Le taux d'équipement en robots de l'industrie mondiale progresse de 20% par an. Les progrès de l'intelligence sont tels qu'on va bientôt pouvoir faire faire aux robots des taches beaucoup plus sophistiquées. Commencent ainsi à apparaître des robots infirmières. Il y a déjà des robots compagnons dans certaines maison de retraite, des robots conseillers financiers pour gérer votre argent, des robots comptables et des robots journalistes.

À Hong-Kong, une entreprise a un robot à son conseil d'administration. Il vote lors des décisions à prendre, exactement comme un humain. Au Japon, on a rencontré une présentatrice de journaux télévisés. Il y a vingt ans, seuls les cols bleus étaient menacés. Aujourd'hui, ce sont aussi les cols blancs, les emplois de bureau et de services qui sont exposés.

Tous ces emplois occupés par les humains vont disparaître, tout du moins sous leur forme actuelle. La technologie rend certaines taches inutiles. Les chauffeurs de taxi vont être probablement remplacés par des voitures à pilote automatique. Exactement comme ils avaient eux-mêmes remplacés il y a cent ans les cochers de fiacre.

Les robots ne suppriment pas le travail. Ils suppriment des métiers

François Lenglet

Selon une étude de Roland Berger, il pourrait disparaître en France trois millions d'emplois d'ici vingt à trente ans à cause de la robotisation. Pour autant - et c'est la confusion qu'il ne faut pas faire -, les robots ne suppriment pas le travail. Ils suppriment des métiers. On n'a plus besoin d'opérateurs sur les chaînes de production de voiture, par exemple, mais de personnels pour superviser et encadrer la production des machines.

À écouter aussi

On a toujours eu la peur de faire disparaître le travail humain. Tout au long de la Révolution industrielle, et particulièrement au XIXème siècle en Angleterre, il y a eu des émeutes contre les machines textiles. Les métiers à tisser étaient accusés de créer du chômage.

Cette peur a toujours été démentie par les faits.
La machine crée davantage de richesses. Ce sont les machines qui ont permis la croissance économique formidable des deux cents dernières années et l'essor des pays occidentaux.

RTL vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/