1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Les rendements de l'assurance-vie encore revus à la baisse
1 min de lecture

Les rendements de l'assurance-vie encore revus à la baisse

Cette année encore, les contrats d'assurance-vie voient leurs rendements financiers chuter : entre 1 et 1,10% contre 1,33% l'an passé.

Lassurance-vie est l'un des placements préférés des Français
Lassurance-vie est l'un des placements préférés des Français
Crédit : iSotck
micro générique
La rédaction de RTL - édité par Benoît Collet

  

Assurance-vie : des rendements encore revus à la baisse
Découvrir l'émission
Assurance-vie : des rendements encore revus à la baisse
Découvrir l'émission

Les taux de l'assurance vie vont continuer à baisser : cela fait quelques années qu'elle ne rapporte presque plus rien. Cette année la grande majorité des contrats devrait rapporter entre 1% et 1,10%, selon le cabinet Facts and figures. Le rendement était de 1,33% l'année dernière.

Si le rendement baisse, c'est en grande partie dû à la politique de la Banque centrale européenne, qui cherche à encourager le crédit avec des taux très faibles, négatifs même. C'est bien pour les emprunteurs mais moins bon pour les épargnants. Et avec le Covid-19, la BCE va très certainement poursuivre cette doctrine monétaire très accommodante pour les emprunteurs.

Dans ce contexte, on pourrait penser que les épargnants cherchent des placements plus rentables mais ce n'est pas le cas. Les Français adorent l'assurance-vie, comme ils adorent le livret A, car il s'agit d'opérations financières sécurisées et garanties.

Baisse d'impôt pour les entreprises

À lire aussi

Le gouvernement avait promis aux entreprises de baisser de 10 milliards d'euros les impôts de production, c'est à dire ceux prélevés sur le chiffre d'affaires. Il s'est aussi engagé à réduire l'impôt sur les sociétés, qui lui est prélevé sur les bénéfices. Pour celles qui font moins de 250 millions de chiffre d'affaires, le taux sera ramené de 28 à 26,5%. Pour les autres il passera de 31 à 27,5%. L'idée étant que dans deux ans, tout le monde passe à 25%.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/