1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Les crédits immobiliers s'élèvent à plus de 1.000 milliards d'euros en France
1 min de lecture

Les crédits immobiliers s'élèvent à plus de 1.000 milliards d'euros en France

Selon la Banque de France, la sommes prêtée aux ménages français a augmenté de 5,9% en un an. Ce phénomène est boosté par les crédits immobiliers, dont les conditions sont actuellement très avantageuses.

La signature d'un crédit bancaire (illustration)
La signature d'un crédit bancaire (illustration)
Crédit : DR
Les crédits immobiliers s'élèvent à plus de 1.000 milliards d'euros en France
01:28
Christophe Ponzio & Camille Kaelblen

Le crédit séduit toujours plus les particuliers. Selon les chiffres publiés par la banque de France, la somme prêtée aux ménages français avait progressé de 5,9% sur un an fin juin.
Ce phénomène est boosté par les crédits immobiliers : désormais, plus de 1.000 milliards d'euros sont prêtés par les banques pour des achats immobiliers, soit quasiment la moitié de notre PIB français. Autant dire que la somme est colossale.

Si les crédits sont toujours autant en grande forme, c'est grâce aux conditions d'emprunt encore ultra avantageuses cet été. Les établissements bancaires se livrent à une concurrence acharnée pour séduire les nouveaux clients. Pour devenir propriétaire, emprunter auprès de sa banque coûte peu : les taux de crédit sont passés sous la barre symbolique des 1,5%.

Dynamisme du crédit à la consommation

La durée des prêts est plus longue : 18 ans et demi en moyenne, soit neuf mois de plus pour rembourser ses dettes qu'il y a deux ans. Et les principaux gagnants de cette conjoncture sont les foyers les plus modestes, même si le pouvoir d'achat des ménages s'affaiblit à cause de l'envolée des prix de l'immobilier.


Le crédit à la consommation est lui aussi très dynamique avec +7,4% pour les prêts qui financent les achats d'automobiles, de téléviseurs ou de vacances. Un crédit consommation qui coûte moins cher aux ménages qu'un découvert sur leur compte en banque, mais qui reste en proportion six fois moins important que les en-cours des crédits immobiliers.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/