1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Légumes non homologués : "Nous avons le droit de choisir ce que nous mangeons", défend un chef
1 min de lecture

Légumes non homologués : "Nous avons le droit de choisir ce que nous mangeons", défend un chef

INVITÉ RTL - Le chef François Pasteau défend ces semences paysannes que Carrefour s'engage désormais à vendre dans ses magasins.

3 minutes pour comprendre
3 minutes pour comprendre
Crédit : RTLnet
Légumes non homologués : "Nous avons le droit de choisir ce que nous voulons manger"
04:00
Légumes non homologués : "Nous avons le droit de choisir ce que nous mangeons", défend un chef
04:09
Yves Calvi & Loïc Farge

C'est un chiffre qui illustre parfaitement la richesse de notre agriculture, mais aussi sa complexité : deux millions de variétés de fruits et légumes dont les semences n'ont pas le droit d'être vendues, et qui vont finir par disparaître faute de brevets. 

Face à cet état de fait, Carrefour s'engage pour promouvoir ces semences paysannes "interdites". Malgré l'interdiction de la loi, l'enseigne de la grande distribution vend désormais ces légumes issus de ces semences paysannes dans ses magasins d'Île-de-France et de Bretagne.

"Pour qu'une semence soit autorisée, il faut l'inscrire à un catalogue moyennant finance", rappelle François Pasteau, chef du restaurant L'Épi Dupin à Paris. "C'est tout le problème qui se pose aux artisans semenciers face aux grands groupes, comme Bayer et Monsanto, qui veulent en fait gérer notre alimentation", poursuit-il. "Ne pas laisser les artisans semenciers pouvoir utiliser leurs semences facilement, c'est uniformiser une alimentation et ne pas nous laisser le choix de ce que nous mangeons", insiste-t-il.

"Pour avoir du plaisir et une diversité de légumes très large, il faut vraiment laisser un accès aux artisans semenciers", plaide François Pasteau.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/