1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Le statut d'auto-entrepreneur, "un régime très simple", fête ses 10 ans
1 min de lecture

Le statut d'auto-entrepreneur, "un régime très simple", fête ses 10 ans

INVITÉ RTL - Grégoire Leclercq, président de la Fédération des auto-entrepreneurs de France, présente ce "régime très simple" né en 2008.

code du travail illustration
code du travail illustration
Grégoire Leclercq - L'invité de RTL du 14 août 2018
00:09:49
Grégoire Leclercq, président de la Fédération des auto-entrepreneurs de France, était l'invité de RTL mardi 14 août
00:09:46
micro generique
La rédaction de RTL

Dix bougies pour le statut d'auto-entrepreneur en France. L'Hexagone en compte près de 1,2 millions aujourd'hui en France. "C'est un régime qui est très simple. Les démarches administratives restent simples même si elles ont été complexifiées, malheureusement, au cours de ces dix ans", expose Grégoire Leclercq, président de la Fédération des auto-entrepreneurs de France, invité de RTL ce lundi 14 août. 

Ce régime attire tous les secteurs. "On a notamment des artisans, des commerçants, des professions de service à la personne, des personnes qui sont salariées parfois, fonctionnaires... Beaucoup de retraités, de plus en plus d'ailleurs", dénombre Grégoire Leclercq. 

Mais sur 1,2 millions d'auto-entrepreneurs, seuls 62% parviennent à dégager un revenu de ce statut. "Ce revenu est d'environ 13.000 euros bruts par an, ce qui ramène à un revenu net à (...), à peu près, 750 à 800 euros par mois. Ce régime ne génère pas encore des revenus suffisamment importants pour ceux qui voudraient en vivre exclusivement", reconnaît Grégoire Leclercq. En réalité, 60% des auto-entrepreneurs sont salariés, fonctionnaires ou retraités et usent de ce statut comme seul complément de revenus. 

Parmi ses avantages : la facilité de déclaration du statut d'auto-entrepreneur, qui se fait en 15 minutes. "Il n'y a pas de charges à payer, (...) le risque financier est assez faible, argue Grégoire Leclercq. Le véritable risque est de mettre un peu en jeu son profil professionnel, sa carrière professionnelle, en se disant 'je vais me lancer' et ne pas réussir à développer son activité économique", prévient-il.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/