3 min de lecture Maison jardin cuisine détente

Le marché du livre à Bécherel dans Maison, Jardin, Cuisine, Brocante

REPLAY - Le marché du livre en Bretagne, le Paris Design, faire revivre ses pivoines et une bonne adresse parisienne sont au programme de "Maison, Jardin, Cuisine, Brocante" du samedi 5 septembre.

micro generique Maison Jardin Cuisine Brocante Thierry Denis
>
Maison Jardin Cuisine Brocante du 05 septembre 2015 Crédit Image : MIGUEL MEDINA / AFP | Crédit Média : Laetitia Nallet,Patricia Beucher,Sébastien Demorand,Églantine Éméyé | Durée : | Date : La page de l'émission
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL

Brocante : le marché du livre à Bécherel

Demain, direction Bécherel, à 30 km de Rennes. D’abord c’est une ravissante petit ville médiévale, entourées de remparts, avec des maisons blotties autour de la grosse église en granit gris et puis c’est surtout LA citée du livre. On y trouve une quinzaine de boutiques dédiées au livre, installées dans les anciennes maisons de nobles et de marchands, ou les échoppes de tisserands.  
Chaque premier dimanche du mois, c’est donc demain, bouquinistes et libraires ambulants s’installent sur la place des Halles, aux côtés des libraires et ateliers d’artistes de Becherel. C’est le jour du Marché aux Livres. BD, illustrés d’occasion, livres rares et anciens, recueils…tout y est ! Chaque libraire à sa spécificité. 

Cuisine : tous chez Freddy's

Dans le 6e arrondissement de Paris, en plein Saint Germain des Prés, se trouve Freddy’s. C’est personne et c’est tout le monde. Freddy’s, c’est le surnom anglo-saxon donné par les patrons anglo-saxons à tous les clients dont ils ne connaissent pas le nom ou qu’ils auraient éventuellement oublié. Freddy’s, c’est la liberté totale : vous prenez une assiette et un verre de vin, ou quinze assiettes et trois bouteilles. De toute façon, c’est une espèce de comptoir pas forcément hyper confortable : disons qu’il n’y a pas de vraies tables, avec assiettes, couverts, service au cordeau.

On est dans un fonctionnement à l’espagnole, esprit bar à tapas avec cuisine ouverte au fond : donc, tout le monde debout ou sur un coin de tabouret, on se commande deux ou trois bricoles et on repart, ou alors on refait le monde accoudé là où on peut. Et sincèrement, il y a matière à faire : 27 propositions au total, des salaisons, des tartinades, du grill, des légumes en salade, ça va de 5 à 10 euros la portion, sauf le jambon de Bigorre, qui atteint les 15 euros. En gros, on peut tout à fait s’en tirer pour 20 à 25€ par personne, ce qui est évidemment une petite somme.

Jardin : diviser sa touffe de pivoine

Comment faire du neuf avec du vieux quand on a une touffe de pivoine vivace trop âgée. Cette pivoine du fond du jardin fleurit encore. Les pivoines vivaces ont un grand avantage sur nous autres pauvres humains. On peut les rajeunir en la divisant en plusieurs morceaux, tout simplement.  On obtient de biens meilleurs résultats avec elles quand on les divise maintenant, fin août, début septembre. 
Avec une bêche, on arrache toute la touffe. Le faire à deux, c’est plus facile, chacun avec sa bêche. Si vous cassez le bout inférieur de quelques racines, ce n’est pas grave. C’est la partie supérieure des racines, là où sont les bourgeons, qui compte. Ensuite, avec un couteau bien coupant, prendre un opinel, on sépare la touffe en 3 ou 4 éclats, Il ne faut pas trop vouloir diviser. Un gros éclat reprendra mieux.  Ceci fait, il faut planter sans tarder chaque éclat.

À lire aussi
déco tendance
Déco : Zuber, la Rolls du papier peint

Vous pouvez contacter le chroniqueur Thierry Denis via son blog

Maison : la Paris Design Week

Deux événements en ce moment dans le monde de la déco : le salon Maison et Objets qui est réservé aux professionnels, et la Paris Design Week depuis vendredi soir. Ce dernier est ouvert à tous et complètement gratuit. Ou est-ce que ça se passe ? Dans plein de lieux : des boutiques, des showrooms, des musées, des hôtels, des bureaux, il y a 300 participants. Des adresses conseillées chez Deyrolle, 46 rue du bac, qui existe depuis 1831 dans laquelle on trouve des animaux empaillés. Mais aussi , les bureaux de Jean Nouvel dans le 11ème arrondissement, c’est un lieu privé ouvert pour l’occasion. Au 7e étage des Galeries Lafayettes, une ferme urbaine verticale et bio a été installée sur les toits. C’est sur réservation. Le Paris Design Week dure jusqu'au 12 septembre

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Maison jardin cuisine détente Cuisine Jardin
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants