1 min de lecture Économie

"La Saint-Valentin c'est l'équivalent de 37 millions d'euros", rappelle un pépiniériste

INVITÉ RTL - Le pépiniériste Mikaël Mercier rappelle à quel point la fête de la Saint-Valentin est capitale pour les fleuristes, dont l'activité a été freinée par la pandémie.

Christophe Pacaud L'invité de RTL Petit Matin Week-End Christophe Pacaud
>
"La Saint-Valentin c'est l'équivalent de 37 millions d'euros", rappelle Mikaël Mercier, pépiniériste Crédit Image : RTL / Arnaud Tousch | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier édité par Venantia Petillault

Les fleuristes souffrent depuis le début de l'épidémie. La Saint-Valentin donne le coup d'envoi d'une période capitale pour ces professionnels avec à l'horizon les fêtes des mères et grands-mères, comme le rappelle Mikaël Mercier, pépiniériste et président de Val’hor, l’interprofession française de l’horticulture, de la fleuristerie et du paysage.

"En tout il y a 52.000 entreprises si on comprend les fleuristes, jardiniers, grossistes et paysagistes. On sait déjà qu'on a perdu 5.000 emplois pour la filière et des fleuristes qui ont du arrêter l'an dernier. Lorsque les magasins sont fermés, c'est toute la filière qui est à l'arrêt or nous gérons un produit vivant. On estime qu'on a jeté l'équivalent de 60 millions d'euros pour le premier confinement. On ne peut pas arrêter le cycle de la nature, on a des investissements considérables. Chaque printemps c'est 50% du chiffre d'affaire de l'année qui se joue donc il faut que les magasins puissent rester ouverts."

"La Saint-Valentin c'est le début de toute l'activité. C'est l'équivalent en France de 37 millions d'euros, c'est surtout un très bon moyen pour fêter les amoureux mais c'est capital pour tous les fleuristes qui ont eu vraiment peur d'être fermés à nouveau. On peut se satisfaire d'avoir les magasins ouverts aujourd'hui", reconnaît Mikaël Mercier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Coronavirus Fleurs
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants