1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. "La France tourne à 95% de l’activité habituelle", souligne François Lenglet
2 min de lecture

"La France tourne à 95% de l’activité habituelle", souligne François Lenglet

ÉDITO - Plus d'un an après le début de la crise liée au coronavirus, les économies mondiales se remettent petit à petit sur pied. C'est en Europe que la reprise sera plus lente, notamment en raison de notre retard vaccinal.

Les Bourses mondiales craignent un reconfinement généralisé.
Les Bourses mondiales craignent un reconfinement généralisé.
Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
On va peut être être surpris par la vigueur de la reprise économique en 2021 !
03:25
"La France tourne à 95% de l'activité habituelle", souligne François Lenglet
03:24
François Lenglet

L'OCDE nous annonce un rayon de soleil printanier sur l’économie mondiale. L’organisation internationale a en effet réévalué ses prévisions économiques pour la planète, passant à + 5,6% pour l’année 2021, ce qui serait évidemment un record depuis la guerre, alors qu’elle ne tablait jusqu’ici que sur + 4,2.

Si l’OCDE a ainsi révisé à la hausse de façon très inhabituelle, c’est pour deux raisons. Un, le plan de soutien à l’économie américaine, voté il y a trois jours, 1900 milliards de dollars, ça fait 1700 milliards d’euros, qui pourrait rajouter 1% de croissance mondiale en 2021, c’est considérable. Et la progression de la vaccination, qui laisse entrevoir le retour à la normale.
 
Faut-il croire l'OCDE ? Personne ne peut dire précisément de combien sera la reprise, et encore moins si l’on s’attache à anticiper l’activité de tel ou tel pays et non plus de la planète, mais c’est vrai que le plus dur semble passé. Au moins si l’épidémie ne nous réserve pas de nouvelles surprises avec ses variants.

Et pour l’Europe, que cela va-t-il donner ?

Une nouvelle fois, c’est le Continent qui reprendra plus faiblement et plus tard que les autres, en grande partie à cause du retard que nous avons pris dans la vaccination. Le plan de relance américain va faire gagner en moyenne 1 point de croissance à la planète, mais seulement 0,5% à l’Europe.

Quant à retrouver le niveau d’activité de 2019, celui d’avant la pandémie, les Etats-Unis y seront au second semestre 2021, donc très bientôt, alors que cela ne devrait être qu’à la fin 2022 pour la zone euro.

À lire aussi

La Chine quant à elle, n’a jamais connu de récession, même au plus fort du virus. Quand l’Europe retrouvera tout juste le niveau d’avant la catastrophe sanitaire, elle sera à + 15% par rapport à 2019 ! Vous voyez que l’épidémie va provoquer un rattrapage accéléré de la Chine par rapport à l’Occident.

Quid de la France

Pas si mauvais, une fois que la vaccination permettra de retrouver un fonctionnement normal. La Banque de France, généralement assez fiable, indiquait hier que la France allait connaître une reprise de l’ordre de 5% en 2021, l’une des plus fortes d’Europe, et à coup sûr la plus puissante depuis la guerre. Après, il faut le dire, une récession sans précédent aucun.
 
Mais aujourd’hui, où en sommes-nous ? Si l’on s’en tient à la consommation d’électricité, qui est un indicateur assez grossier de l’activité, nous sommes tout près de la normale. La Banque de France estime que la France tourne à 95% de l’activité habituelle. Ce qui est déjà une performance, compte tenu des restrictions liées à la crise sanitaire.

Cela veut dire qu’il s’est opéré de puissants transferts, du commerce physique vers le e-commerce par exemple et, de façon plus générale, de l’activité en présentiel vers l’activité à distance. Cela vaut pour le commerce, mais aussi pour les restaurants, qui livrent désormais à domicile plutôt que de servir en salle ; pour le cinéma, qui se diffuse par le streaming plutôt que sur les écrans des salles obscures.

Voilà un an exactement  que l’épidémie a frappé l’Europe, notre économie a fait des efforts d’adaptation considérables pour continuer en limitant les risques de contamination, ce qui lui a permis de retrouver aujourd’hui un niveau d’activité quasi normal. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/