1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. INVITÉE RTL - Vacances scolaires : "La destination qui progresse, c'est la campagne", assure la présidente de PAP
2 min de lecture

INVITÉE RTL - Vacances scolaires : "La destination qui progresse, c'est la campagne", assure la présidente de PAP

Les réservations pour les vacances scolaires de printemps, qui démarrent samedi pour la zone B, ont été freinées par la baisse du pouvoir d'achat, assure Corinne Jolly, présidente de PAP.

Corinne Jolly, présidente de PAP, invitée de RTL le 9 avril 2022
Corinne Jolly, présidente de PAP, invitée de RTL le 9 avril 2022
Crédit : RTL
INVITÉE RTL - Vacances scolaires : "La destination qui progresse, c'est la campagne", assure la présidente de PAP
00:06:53
INVITÉE RTL - Vacances scolaires : "La destination qui progresse, c'est la campagne", assure la prés
00:06:53
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier - édité par Sandra Cazenave

Top départ des vacances scolaires pour la zone B, samedi 9 avril. "Les Français vont bouger, mais à peu près au même niveau qu'en 2019, ce qui est assez décevant. En janvier-février, on était parti pour faire des vacances de printemps avec une hausse de 30 à 40% des demandes de réservation sur PAP vacances", analyse Corinne Jolly, présidente chez De Particulier à Particulier (PAP) qui explique ce ralentissement comme une conséquence de la guerre en Ukraine, de la baisse du pouvoir d'achat et de l'augmentation du prix des carburants. 

Ce dernier pan a particulièrement freiné les départs. "Ce sont de petites vacances, on part souvent près de chez soi, à moins de 300-400 km. Le prix du carburant a impacté le budget", décrit-elle.

Ce printemps, des tendances se dégagent. Les Français vont partir "beaucoup sur le littoral", et notamment sur l'Atlantique sud "accessible facilement en TGV" qui est de plus en plus plébiscité. "Mais la destination qui progresse le plus est la campagne", plus accessible aux petits budgets, commente Corinne Jolly. Dans le top 5 des destinations des vacances scolaires du printemps, se trouvent ainsi le Lot, le Vaucluse et le Gard. Une tendance de fond consiste à préférer les vacances "entre soi" dans un lieu où l'on s'éternise. "On est sur une tendance cocooning", après une grande phase d'industrialisation du tourisme.

La destination France plébiscitée cet été

En revanche, la montagne est délaissée, en raison d'un faible enneigement. De la même manière, les voyages à l'étranger n'ont pas la côte, excepté quelques destinations "soleil" qui marchent bien au printemps, comme l'Espagne. 

À lire aussi

"Et ce qui fonctionne particulièrement bien pour ces vacances, c'est la Réunion", ajoute la présidente de PAP qui explique cet engouement "par un report des voyages prévus durant la pandémie". 

Pour les vacances d'été, où les réservations se sont aussi calmées, la présidente de PAP reste optimiste. "Sur les deux dernières années avec Covid, on a vu que les vacances d'été s'organisent de plus en plus tard, et notamment quand il y a un manque de visibilité. En juin, on devrait avoir le rush. Mais elles sont majeures, ce sont les dernières qu'on sacrifie", argumente Corinne Jolly qui ajoute que la destination France sera une nouvelle fois privilégiée

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/