1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. INVITÉ RTL - Pouvoir d'achat : 3 questions pour comprendre la flambée du prix de l'huile
2 min de lecture

INVITÉ RTL - Pouvoir d'achat : 3 questions pour comprendre la flambée du prix de l'huile

Les huiles de tournesol ou de colza voient leur prix exploser récemment. En cause la guerre qui touche l'Ukraine, premier producteur mondial, mais aussi la pandémie et une mauvaise récolte au Canada.

Des bouteilles d'huile de tournesol (illustration).
Des bouteilles d'huile de tournesol (illustration).
Crédit : Ina FASSBENDER / AFP
INVITÉ RTL - Pouvoir d'achat : 3 questions pour comprendre la flambée du prix de l'huile
00:06:17
Jérôme Florin - édité par Nicolas Barreiro

"Pour le consommateur, on n'est qu'au début de la hausse ce produit". L'huile de tournesol est en train de devenir une denrée rare à cause de la guerre qui sévit en Ukraine, premier producteur mondial. En un mois elle a vu son prix augmenter de 15% dans le "panier RTL", et cette hausse risque de se poursuivre.

Patrick Béal est le directeur de l’huilerie de Chambarand, à Roybon en Isère. Il produit chaque année 10.000 tonnes d'huile. Alors que son huilerie ne se fournit qu'auprès de producteurs locaux, il assure que la guerre en Ukraine l'a directement impacté. "Nous avons aussi des hausses au niveau du prix des achats de graines, des hausses très importantes depuis déjà plusieurs mois".

Au niveau du consommateur, cette flambée des prix est impressionnante. Entre le mois de mars et le mois d'avril, la même bouteille d'un litre d'huile de tournesol coûte 34 centimes de plus, soit une hausse à hauteur de 15%.

Pourquoi les graines coûtent plus cher ?

Malgré des fournisseurs locaux, Patrick Béal paie sa matière première de plus en plus cher. "On est sur des marchés mondialisés. C'est-à-dire que le prix de la graine en Isère n'est pas décidé localement mais suit les marchés liés à ce qu'il se passe aux États-Unis, en Europe de l'Est ou ailleurs dans le monde", explique-t-il.

À lire aussi

"Le prix de la matière première, de la graine de tournesol ou de colza, est extrêmement important sur notre prix de revient sur l'huile. On ajoute un peu de marge mais très peu", poursuit le producteur. "La hausse que nous avons sur les graines doit être immédiatement répercutée sur notre prix de vente au niveau des huiles". Ainsi, "depuis un an le prix des huiles a plus que doublé pour le tournesol et doublé pour le colza. On n'est, pour le consommateur final, qu'au début de la hausse de ces produits".

La guerre en Ukraine a-t-elle provoqué cette hausse ?

Avant lé début de l'invasion russe en Ukraine, "on était déjà dans un environnement assez compliqué sur l'ensemble des huiles", explique Patrick Béal. Le marché avait notamment était fragilisé par la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, "qui avait entraîné une dérégulation des flux logistiques au niveau mondial, des pertes de production sur l'huile de palme notamment en Asie et qui, par ricochet, a fait monter le prix de toutes les huiles".

"Ensuite, on a eu une très mauvaise récolte au Canada au niveau du colza, qui a en plus entraîné une autre tension sur le prix des huiles. On avait déjà un environnement très haussier avant la guerre en Ukraine".

Faut-il renforcer la production locale ?

"La guerre en Ukraine ne fait que confirmer ce que tout le monde pressentait, il faut absolument avoir une production locale sur certains produits qui soit suffisante pour ne pas avoir de risque de rupture d'approvisionnement", défend Patrick Béal. "On est très favorable au fait qu'on puisse produire au niveau français".

À l'heure actuelle, près de 700.000 tonnes d'huile sont produites en France et "on peut aller plus loin" assure le producteur, "on peut augmenter encore un peu la surface d'oléagineux (…) on a les capacités techniques".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/