1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. France - Allemagne : les désaccords se multiplient entre les deux pays
2 min de lecture

France - Allemagne : les désaccords se multiplient entre les deux pays

ÉDITO - France-Allemagne, ce n'était pas que l'affiche footballistique du jeudi 6 septembre. C'est aussi une relation qui est mise à l'épreuve, alors que les deux voisins divergent sur le plan économique.

La chancelière allemande Angela Merkel et le président français Emmanuel Macron, le 19 juin 2018
La chancelière allemande Angela Merkel et le président français Emmanuel Macron, le 19 juin 2018
Crédit : AFP / JOHN MACDOUGALL
France - Allemagne : les désaccords se multiplient entre les deux pays
00:03:09
France - Allemagne : les désaccords se multiplient entre les deux pays
00:03:08
François Lenglet & Loïc Farge

Le sommet franco-allemand réunit les grands patrons des deux pays ce vendredi 7 septembre. Le climat est plus morose que l'année dernière sur le lac d'Évian sur l'avenir de l’Europe et sur le devenir de la relation franco-allemande.

D'ailleurs il n'y a pas un dirigeant politique français cette année, alors que l'année dernière, Emmanuel Macron et Bruno Le Maire avaient fait le déplacement. L'année d'avant c'était François Hollande qui était venu dîner ici avec les quelque quatre-vingts participants, ainsi qu'avec Angela Merkel.

Les sujets de friction se sont multipliés. Le dernier en date, c'est la taxation des Google, Amazon et autres Apple (les fameux Gafa). Ces grandes entreprises américaines ne payent quasiment pas d'impôts en Europe. La France proposait qu'on crée un impôt ad hoc. L'Allemagne était d'accord. Et voila qu'elle semble se dédire, ne voulant pas froisser les États-Unis, avec lesquels les tensions commerciales se multiplient.

Plus sérieux, le grand projet de Macron pour créer un budget de la Zone euro est désormais ouvertement critiqué par des membres du gouvernement fédéral, alors que la chancelière Merkel avait donné son accord du bout des lèvres en mai dernier. 

Destins budgétaires divers

À lire aussi

Comment expliquer ces désaccords ? Il y a d'abord non pas un désenchantement des Allemands sur Macron, mais ils reviennent sur terre après l'enthousiasme de l'année dernière, juste après notre présidentielle qu'ils ont suivie de très près.

Le président français, s'il est toujours crédité de l'énergie de la réforme, déçoit les Allemands dans la conduite des finances publiques françaises. Nos voisins, en voyant notre déficit budgétaire qui repart à la hausse (et en 2018 et en 2019) se disent que décidément, les Français sont incorrigibles, quelles que soient les générations politiques.

Il y a aussi des facteurs de divergence entre les deux pays. Au plan budgétaire, l'Allemagne enregistre un excédent de 48 milliards sur le seul premier semestre, alors que nous aurons un déficit de plus de 60 milliards sur l'année.

Paris, quatrième partenaire commercial de Berlin

L'écart est encore plus important en matière de solde commercial. Le déficit commercial français s'aggrave, alors que l'excédent allemand se chiffre en centaines de milliards d'euros annuels, et est tout près de son record.

Le centre de gravité économique de l'Allemagne se déplace. Alors que nous étions son premier partenaire commercial il y a encore cinq ans, nous ne sommes plus que le numéro quatre, détrônés par les Pays-Bas (n°3), la Chine (n°2) et les États-Unis (n°1).

C'est bien sur ce qui explique la prudence de Berlin vis-à-vis de Trump en matière commerciale. Les enjeux économiques sont considérables. Les seules exportations de voitures allemandes dépassent les 25 milliards d'euros annuels.

Pour résumer, le Rhin, le fleuve qui marque la frontière entre la France et l'Allemagne, a rarement été aussi large qu'en ce moment.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/