1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Fonctionnaires : fallait-il dégeler le point d'indice ?
1 min de lecture

Fonctionnaires : fallait-il dégeler le point d'indice ?

REPLAY - Le gouvernement va annoncer jeudi "un geste significatif" en faveur du point d'indice régissant les salaires des fonctionnaires. Un indice gelé depuis près de 6 ans et principale revendication des syndicats de fonctionnaires.

Fiche de salaire. (photo d'illustration)
Fiche de salaire. (photo d'illustration)
Crédit : AFP / MYCHELE DANIAU
Fallait-il dégeler le point d'indice des fonctionnaires ?
00:29:14

Le gouvernement va augmenter le point d'indice qui permet de calculer le salaire des fonctionnaires et qui était gelé depuis six ans. Le coût de cette mesure devrait tourner autour de 2 milliards d'euros, par année. Le gouvernement refuse de parler de cadeau avant les élections et explique que les années d'efforts et les bénéfices qui ont pu être effectués permettent de redistribuer ces bénéfices. Fallait-il dégeler le point d'indice des fonctionnaires ? "Non", selon Jean-Christophe Buisson, qui "pense aux éleveurs de porcs, aux producteurs de lait, aux 25% de jeunes au chômage, qui sont dans l'absolue précarité, qui n'ont pas de salaire du tout".

Patrick Chêne de son côté rappelle que la France a "2.000 milliards d'euros de dette, qu'on dépense 57% du PIB en dépenses publiques. À un moment, il y a une réalité qui nous rattrape, donc soit on garde le même nombre de fonctionnaires sans pouvoir les augmenter, soit on décide de rester dans cette logique de laisser filer la recette publique". 

Une mesure avec 2017 en ligne de mire ?

Pour Philippe Bailly, "le gouvernement navigue à la petite cuillère, tellement les virements de cap sont chaque jour un peu plus rapides". Des décisions qui créent des mouvements de protestation chez des gens qui ont pourtant soutenu François Hollande en 2012.

"Entre 2006 et 2010, il y a eu sept revalorisations du point d'indice, de 4 à 4,5%", rappelle Joseph Macé-Scaron. Pour lui, il ne faut pas faire comme en Angleterre et faire un nivellement par le bas, avec des contrats à zéro heure. Le journaliste a beaucoup de mal à croire les explications de Michel Sapin sur le financement de cette hausse du point d'indice.

À écouter aussi

On refait le monde avec :
Jean-Christophe Buisson, directeur adjoint de la rédaction du Figaro Magazine
Joseph Macé-Scaron, directeur de la rédaction de Marianne
Philippe Bailly, conseiller en communication
Patrick Chêne, journaliste

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.