1 min de lecture Mode

Euveka invente le mannequin robotisé intelligent

Audrey-Laure Bergenthal a créé Euveka, une entreprise qui a inventé et commercialise un mannequin robotisé intelligent. Elle répond aux questions de Christophe Pacaud et de Jean-Baptiste Giraud, d'Economiematin.fr.

Micro générique Switch 245x300 Le Mag de l'Éco Jean-Baptiste Giraud iTunes RSS
>
Audrey-Laure Bergenthal, fondatrice de Euveka, finaliste du prix "Business With Attitude" Crédit Image : euveka | Crédit Média : RTL | Date : La page de l'émission
Jean-Baptiste Giraud et Christophe Pacaud

Du 25 février au 4 mars, le Mag de l'Eco reçoit tous les soirs des entrepreneuses françaises, finalistes du prix Business With Attitude 2019 organisé par Madame Figaro, prix dont RTL est partenaire.

C'est un pari un peu fou que s'est lancé Audrey-Laure Bergenthal, la fondatrice de Euveka. L'entreprise a en effet conçu un mannequin robotisé intelligent, capable de changer de forme sur demande. 

Il permet ainsi de simuler toutes les morphologies humaines existantes, ce qui est très utile pour le secteur de la mode aussi, mais également par exemple dans le domaine de la santé, ou même de la sécurité automobile, pour simuler les crash-test avec des mannequins plus "réels". 

"Je suis partie d'une idée simple : dans la mode, je me suis rendu compte que la diversité des corps n'était pas prise en compte. J'ai regardé pourquoi, et j'ai trouvé qu'au milieu des ateliers, que ce soit en France, en Chine, ou partout dans le monde, il y avait un joli mannequin de bois, toujours le même, qui existe depuis l'Antiquité", explique Audrey-Laure Bergenthal. 

Un concept qui séduit les constructeurs automobile

À lire aussi
Emily Ratajkowski le 4 mars 2020 à New York. États-Unis
Emily Ratajkowski accuse un photographe d'agression sexuelle

"Je me suis demandé alors pourquoi ne pas le rendre capable de changer de taille instantanément", ajoute l'entrepreneuse. "Euveka est né de cette idée, mais cela a été très très long, cela a pris de nombreuses années pour le développer", complète enfin Audrey-Laure Bergenthal au micro de Christophe Pacaud et Jean-Baptiste Giraud, d'Economiematin.fr. 

Les robots mannequins d'Euveka ont tellement de succès qu'ils séduisent d'autres secteurs en dehors de celui de la mode, notamment, les constructeurs d'automobiles, qui souhaitent pouvoir remplacer les actuels mannequins utilisés pour les crash-tests par ceux d'Euveka, puisqu'ils sont capables de simuler des morphologies humaines jusqu'ici non prises en compte lors des essais. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mode RTL Eco Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants