1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Dubaï inaugure les premières plaques d'immatriculation intelligentes
1 min de lecture

Dubaï inaugure les premières plaques d'immatriculation intelligentes

Dès le mois de mai, les plaques d’immatriculation numériques connectées seront mises en circulation dans la ville.

Une plaque d'immatriculation de Dubaï
Une plaque d'immatriculation de Dubaï
Crédit : dubaidrivers.com
Auto-Radio du 21 avril 2018 : Dubaï inaugure les premières plaques d'immatriculation intelligentes
05:29
Christophe Bourroux

La vieille plaque d'immatriculation en ferraille ou en plastique va-t-elle disparaître ? En tout cas à Dubaï, dans quelques jours, les toutes premières plaques intelligentes vont être testées. C'est une première mondiale pour cet objet qui a finalement très peu évolué au fil du temps. 

Tout a évolué dans nos voitures, du moteur aux pneus en passant par les aides à la conduite alors que la bonne vieille plaque fait elle de la résistance. En France, les premières plaques d'immatriculation se sont développées après 1891. C'était à Lyon et plus précisément au Parc de la Tête d'or. Ce parc était ouvert aux automobiles mais la poussière dégagée par ces engins était infernale et les accidents nombreux. Pour identifier les conducteurs, on leur a donc demandé d'inscrire leur numéro de manière lisible sur leur voiture.

Des plaques capables de prévenir les secours

Aujourd'hui, on passe à la première plaque d'immatriculation intelligente. La plaque numérique se présente sous la forme d'un écran devant votre voiture avec un affichage digital où est inscrit le numéro d'immatriculation via une puce GPS. Cette plaque va être reliée aux services publics. Une grande première qui va avoir lieu à Dubaï dans quelques jours. Ces plaques seront capables de prévenir automatiquement les secours en cas d'accident. 

En cas de vol, les plaques d'immatriculation pourront également afficher un message d'alerte. Le propriétaire peut en outre se servir de sa plaque pour payer ses amendes ou le passage au péage ou encore pour communiquer aux autres automobilistes les conditions de circulation. On peut s'inquiéter malgré tout des possibles risques de piratage.  

La rédaction vous recommandeLa rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/