3 min de lecture Dette

Dette publique : elle "a atteint 101,2% du PIB", alerte François Lenglet

ÉDITO - La dette publique française a franchi un seuil symbolique. Elle a en effet atteint 101,2% du PIB à la fin du premier trimestre 2020. C'est le saut le plus important depuis la crise de 2009.

Francois Lenglet ok Lenglet-Co François Lenglet iTunes RSS
>
Dette publique : elle "a atteint 101,2% du PIB", alerte François Lenglet Crédit Image : Alexas Fotos / Pixabay | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet édité par Sarah Ugolini

L'Insee a annoncé ce vendredi 19 juin que la dette publique française avait franchi un seuil symbolique. Elle a en effet atteint 101,2% du PIB, la richesse nationale, à la fin du premier trimestre 2020. C'est à dire qu'à 2.438 milliards et 500 millions d'euros, elle vaut davantage que ce qu'a produit la France en une année. C'est un record, de peu, mais c'est un record. 

La dette française a progressé durant ce premier trimestre d'un peu plus de trois points. C'est le saut le plus important depuis la crise de 2009. Cela s'explique bien sûr par la crise sanitaire. C'est le tout début de la crise qu'on voit sur ce trimestre, avec quinze jours de confinement seulement. La montée s'explique donc à la fois par les dépenses occasionnées par la crise, les indemnités de chômage partiel par exemple, et par la récession du PIB

Les dépenses augmentent, et le PIB baisse, donc la dette exprimée en pourcentage du PIB progresse fortement. Mais ça n'est rien à côté des chiffres à venir, sur le second trimestre, qui porte le gros de la crise. On les aura à la fin de l'été.

L'endettement augmente à partir des années 1980

Cela ne fait pas si longtemps que la dette publique est un problème. Il y avait bien sûr eu la dette de la Seconde Guerre mondiale, dans les années 1940, mais elle a été lessivée en trois ans grâce à la très forte dévaluation du franc qui a suivi le conflit, et à l'inflation qui l'a suivie, 50% par an. Avec une telle hausse des prix et des salaires, la dette accumulée voit son poids relatif fondre très rapidement. 

Ensuite, les finances publiques sont relativement équilibrées dans les années 1960 et 1970, au prix toujours d'une forte dévaluation-inflation qui corrige les déséquilibres. C'est à partir des années 1980 que l'endettement augmente un peu, sous l'effet de dépenses publiques plus fortes, au début du quinquennat Mitterrand. Et puis pendant 20 ans, on se maintient autour de 60% du PIB, jusqu'à la crise de 2008-2009, où la dette prend 25 points de PIB, passant de 65% à 90% de la richesse nationale. 

Durant le quinquennat Hollande, on reprend 10 points. Et pendant le quinquennat Macron, on va reprendre 20 ou 25 points de PIB. En trois mandats présidentiels, Sarkozy, Hollande, Macron, la dette publique française aura doublé. Avec, il est vrai, trois événements exceptionnels : la crise financière de 2009, la crise de l'euro de 2012, la crise sanitaire de 2020.

La politique des taux d'intérêt à zéro pour vivre avec

À lire aussi
Des TGV SNCF (illustration) SNCF
Coronavirus : comment la SNCF compte surmonter la crise

Mais est-ce que c'est pareil ailleurs ? Pas en Allemagne, on le sait, où la dette avait été en partie remboursée juste avant le Covid, au point que Berlin repassait le seuil des 60%, mais à la baisse. Mais c'est l'Allemagne qui est l'exception parmi les grands pays. Au Royaume-Uni, le profil d'évolution est exactement le même que le nôtre, aux États-Unis aussi et au Japon c'est pire.

Cela ne signifie pas forcément une austérité dans les années qui viennent parce que comme tous les pays subissent la même évolution, l'environnement économique a été transformé pour vivre avec cette dette, grâce la politique des taux d'intérêt à zéro. On s'est organisés pour vivre autour de ce météore qui est tombé dans le jardin, en le regardant grossir à vue d’œil. Combien de temps cela peut-il durer sans catastrophe, personne n'en sait rien. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Dette Économie française PIB
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants