3 min de lecture Brocante

Découvrez le charme des maisons colorées de Burano, en Italie

Au programme, petite virée en Italie avec les maisons de Burano et les jardins à l'italienne.

micro generique Maison Jardin Cuisine Brocante Thierry Denis
>
Découvrez le charme des maisons colorées de Burano, en Italie Crédit Image : GABRIEL BOUYS / AFP | Crédit Média : Laetitia Nallet, Sébastien Demorand, Églantine Éméyé, Thierry Denis | Durée : | Date : La page de l'émission
245x300THIERRY DENIS
Thierry Denis

Maison : l'Italie et son art de vivre

Art de vivre, c’est exactement le mot qui convient. On n'a pas grand chose à apprendre aux Italiens en matière de décoration et d’univers de la maison, car ils ont toujours été à la pointe. Avec des marques incontournables : Cassina, Unopiu, Poltrona Frau, KartellBoffi. Ces derniers font à la fois des salles de bains et des cuisines haut-de-gamme. Les Italiens sont très forts en cuisine, ils en changent tous les 13 ans contre 23 ans pour les Français. Mais l'Italie, c'est aussi de splendides luminaires en verre de Murano. 

Une décoration à l'Italienne, c'est la classe : canapés et fauteuils en cuir, marbre au sol, de belles lampes de Murano, des miroirs... En Italie, le culte de l’esthétisme a toujours été très présent. Le charme italien, c'est aussi le linge qui pend aux fenêtres, avec des couleurs chaudes ajoutées à la décoration : du jaune, de l’orange ou même le jaune de Naples. On dit que le minerai aurait été extrait du mont Vésuve, mais très vite c’est devenu une couleur fabriquée à partir de produits chimiques, d’où de bonnes variations dans la teinte. Le jaune de Naples, va du jaune pâle à un ocre jaune orangé.

Une explosion de couleurs

Pour les amateurs de couleur, il faut d'ailleurs aller faire un tour à Burano, à une demi-heure de vaporetto de Venise. C’est une île sur la lagune, où des hommes pêchent et des femmes créent de la dentelle. Les maisons de cette île sont toutes colorées. Collées les unes aux autres sur le bord des canaux, c’est une explosion de couleurs. Vert, jaune, rouge, bleu, pas de demi-teinte, ce sont des couleurs vives qui se font remarquer. 

À ne pas louper, et cela peut même être une source d’inspiration pour repeindre au moins un mur de jardin. Plusieurs versions expliquent la couleur de ces maisons. La légende dit que les couleurs vives éloignent les moustiques, ou que c’était pour que les marins repèrent leur maison sans difficulté lorsqu’ils étaient en mer. 

À lire aussi
déco tendance
Déco : Zuber, la Rolls du papier peint

On peut également se rendre dans la région des Pouilles, où c’est la pierre blanche qui prédomine dans les Masseria. Ce sont des fermes traditionnelles transformées en habitation ou en hôtel. Pierre blanche au sol, murs intérieurs et extérieurs blanchis à la chaux pour repousser la chaleur, porte intérieure en bois brut, cour centrale avec des vases Médicis en terre cuite et champs de coquelicots ou d’oliviers à perte de vue. À l’intérieur, place aux beaux matériaux, mosaïque ou carreaux de faïence avec robinetterie cuivrée dans les salles de bain, pierre blanche au sol, un plafond voûté qui a la particularité d’apporter de la fraîcheur dans les maisons.

Jardin : à la découverte des "jardins à l'italienne"

La Renaissance, par définition, c’est la redécouverte du monde antique - sciences, philosophie mais aussi art des jardins. Or, il n’y avait pas de jardin romain sans l’eau qui cascade, l’eau qui ruisselle, l’eau aussi des bassins, calme et sans mouvement. Les statues également étaient indispensables dans les jardins romains : des statues qui illuminent le jardin en hiver, des statues qui soulignent les perspectives, des statues qui font jaillir l’eau.

Le jardin à l’italienne sera donc un jardin de statues et de fontaines, de bassins, de cascades. Le plus beau de ces jardins est celui de la Villa d’Este, à Tivoli près de Rome. Il y a tant d’eau fraîche qui ruisselle et jaillit entre les terrasses, les escaliers et les chemins, que les touristes l’appellent "le jardin climatisé." Ce n’est pas une coïncidence si la Villa d’Este, classée au patrimoine mondial de l’Unesco, est proche des ruines de la Villa-jardin de l’un des plus grands empereur romain, Hadrien.

Si vous n'avez pas la chance d'aller en Italie, découvrez-les, et bien d’autres, dans L’Italie des Jardins, de Gérard Garçon et Pierre de Filippis. Un ouvrage splendide où la beauté des photos n’a d’égal que la qualité du texte.

L’Italie des Jardins, de Gérard Garçon et Pierre de Filippis, aux éditions Ulmer. 33.90 euros

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Brocante Maison Cuisine
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants