1 min de lecture Santé

Courir 5 à 10 minutes suffit à rallonger l'espérance de vie

Selon une étude américaine publiée ce lundi 28 juillet, courir cinq à dix minutes par jour serait aussi bénéfique sur la santé qu'un long jogging.

Course à pied au puy Pariou (illustration)
Course à pied au puy Pariou (illustration) Crédit : THIERRY ZOCCOLAN / AFP
Charlotte Haas
Charlotte Haas
et AFP

Courir quelques minutes chaque jour se révèle aussi efficace qu'un long jogging pour prolonger l'espérance de vie, selon une étude de l'université de l'Iowa publiée lundi 28 juillet. Les personnes qui courent seulement cinq à dix minutes chaque jour peuvent réduire de manière considérable les risques de maladies cardiovasculaires et de mortalité prématurée. 

Publiée dans le Journal of the American College of Cardiology, l'étude montre également que l'espérance de vie d'un coureur est en moyenne de trois ans supérieure à celle d'une personne inactive

30% de risque de mort prématurée en moins

Les chercheurs n'ont pas constaté de différences importantes entre ceux qui courent peu (50 minutes par semaine) ou beaucoup (180 minutes par semaine), vite ou lentement (moins de 10 km/h). Ainsi, les passionnés de course à pied ont 30% de risque de mort prématurée de moins, et 45% de risque de moins de décéder d'une maladie cardiovasculaire que les personnes inactives. 

Réalisée au Texas sur une durée de 15 ans, l'étude a mobilisé plus de 55.000 adultes d'une moyenne d'âge de 44 ans. "Même le groupe de ceux qui parcouraient chaque semaine le moins de distance (10 km ou moins), le moins souvent (une à deux fois) et le moins vite (moins de 10 km/h) présentent des risques de mortalité bien moins importants que ceux qui ne courent pas", souligne l'étude. "Des tendances similaires ont été observées pour les risques de mortalité par maladies cardiovasculaires", ajoute un chercheur. 

Inciter à faire de la marche à pied

À lire aussi
Le masque est obligatoire dans les transports en commun, et en entreprises. santé
Coronavirus : l’arrivée d’un vaccin signifie-t-elle la fin du port du masque ?

"Comme le temps disponible représente l'un des freins les plus importants à la pratique d'une activité physique, l'étude pourrait inciter davantage de personnes à commencer la course à pied", explique Duck-chul Lee, l'un des principaux auteurs de l'étude. 
   
Les chercheurs ont fait un autre constat : une course de 5 minutes apportait les mêmes bénéfices sur la santé qu'une marche d'un quart d'heure. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Sport Maladies cardiaques
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants