2 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : le marché immobilier dans l'incertitude

ÉDITO - La crise sanitaire fait craindre aux professionnels du secteur immobilier un effondrement du marché. Les acheteurs quant à eux pourraient bien profiter de marges de négociation plus importantes sur les prix.

Francois Lenglet ok Lenglet-Co François Lenglet iTunes RSS
>
Coronavirus : le marché immobilier dans l'incertitude Crédit Image : AFP / Stéphane de Sakutin | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet édité par Benoît Collet

Avec la crise sanitaire en cours, il est peu probable que le marché immobilier reparte comme avant. Les professionnels du secteur en sont à espérer que le confinement débouche sur des séparations et des divorces, pour que la demande de logement augmente, et ce n'est qu'une demi-plaisanterie tant le moral du secteur est bas.

Il y a toutes les chances pour que le marché ne reprenne pas sa course, notamment dans les grandes villes. D'abord parce les acheteurs seront réticents à visiter des biens par peur de s'exposer à la contagion.

En Allemagne, l'immobilier ne s'est pas arrêté pendant le confinement. Outre-Rhin, on a continué à visiter avec des gants et un masque, alors qu'en France, évidemment, on n'en avait pas. Ça va aller mieux à partir du 11 mai. Les grands réseaux d'agence se préparent : gel à l'accueil, masques distribués, vitres en plexiglas, et stylos désinfectés pour signer. Pour les petites agences de quartier, cela sera moins facile. Mais ça n'est pas le seul problème.

Reconfiguration du marché

Le plus gros frein à la reprise du marché risque bien d'être la situation économique générale. On n'a jamais vu l'immobilier prospérer dans une période où la croissance est négative et où le nombre de chômeurs augmente par centaines de milliers. Au contraire, ce sont généralement des périodes où les prix baissent. D'autant que les taux d'intérêt remontent, modestement mais sûrement.

À lire aussi
Adrien Quatennens le 29 novembre 2020 coronavirus
Coronavirus : Quatennens s'interroge sur "la sûreté sanitaire" des vaccins

Or, c'est l'extraordinaire baisse des taux, dans les années récentes, qui a été le carburant principal du marché immobilier en France. Sans compter que les banques, déjà exposées aux faillites des entreprises et aux difficultés de paiement des particuliers, vont être beaucoup plus sélectives dans l'attribution des crédits.

Mais le tableau n'est pas si sombre pour tout le monde. Si vous faites votre premier achat et que vous n'avez pas à vendre, la période est plutôt favorable. Vous devriez avoir de bonnes marges de négociation sur le prix. Et le marché pourrait se différencier. Avec le télétravail, les grandes villes vont peut être voir la pression démographique et immobilière diminuer.

Déménager à plus de 100 kilomètres de chez soi

Pour le même prix, plutôt que d'avoir un petit appartement en métropole, certains choisiront d'acheter une maison beaucoup plus loin. La crise sanitaire pourrait être la revanche immobilière des villes moyennes. Autour de Paris, ce sont Évreux, Montargis ou Compiègne, qui avaient été dévorées par Paris et sa croissance.

Mais sera-t-il possible de déménager à partir du 11 mai? Réponse définitive dans quelques heures. Ce qu'on sait dès maintenant, c'est que les déménagements à moins de 100 km devraient être autorisés. Pour les autres, il faudra attester sur l'honneur - on entre dans l'âge d'or des attestations, il va en falloir sans cesse et pour tout - que le déménagement n'est pas reportable.

Reste une inconnue : les rouges vont-ils pouvoir aller chez les verts? En gros, les départements rouges, c'est la région parisienne et l'Est de la France, alors que la France verte, c'est celle d'une très large bande littorale. Le marché de la résidence secondaire, c'est plutôt chez les verts, tout comme les lieux de vacances.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Immobilier Prêt immobilier
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants