1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Coronavirus et confinement : la cote Argus gelée, une première depuis 1940
1 min de lecture

Coronavirus et confinement : la cote Argus gelée, une première depuis 1940

Info RTL INFO RTL - Pour la première fois depuis 1940, la fameuse cote Argus "va rester figée pendant deux mois, au lieu de subir une décote mensuelle", explique Olivier Flavier, directeur général du groupe argus.

Des voitures Renault (illustration)
Des voitures Renault (illustration)
Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Coronavirus et confinement : la cote Argus gelée, une première depuis 1940
00:01:28
Coronavirus et confinement : la cote Argus gelée, une première depuis 1940
00:01:29
Christophe Bourroux - édité par Félix Roudaut

Nombre de Français avaient envisagé de vendre leur voiture. Mais le confinement, imposé depuis plus d'un mois pour tenter d'enrayer la pandémie de Covid-19 qui frappe l'Hexagone, a mis à mal cette résolution. Mais pas de panique. 

Selon nos informations, l'Argus a décidé de geler sa fameuse cote pendant toute la durée du confinement. Une mesure qui permettra au vendeur de patienter sereinement, mais aussi de relancer un secteur en pleine crise. Il s'agit d'une première depuis 1940.

Grâce à cette mesure, votre véhicule ne perdra pas de valeur pendant toute la durée du confinement. "Nous stoppons toute baisse dès la fin de ce mois d'avril et aussi pour le mois de mai", développe ce lundi 27 avril 2020 au micro de RTL Olivier Flavier, directeur général du groupe Argus. Et de poursuivre : "La cote Argus qui sert au concessionnaire pour la reprise du véhicule va rester figée pendant deux mois, au lieu de subir une décote mensuelle".

Coup de pousse

Autrement dit, vous perdrez moins d'argent en vendant votre Peugeot 208 ou votre Renault Clio. Il faut savoir qu'en moyenne, un modèle populaire peut perdre en 1 et 2,5% de sa valeur par mois. C'est donc un coup de pouce pour le pouvoir d'achat des automobilistes, mais aussi des garagistes, qui disposent de beaucoup de stock en ce moment.

Cela évite aux professionnels du secteur une dépréciation de leur stock d'environ 180 millions d'euros sur deux mois. Voilà de quoi redonner un peu d'air au marché de l'occasion qui a plongé de plus de 30% en mars 2020.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire