1 min de lecture Automobile

Coronavirus : 1 garage sur 3 menacé de fermeture à cause de la crise

Selon une enquête menée par le site comparatif Vroomly, un tiers des garages sont menacés de faire faillite à cause de la crise liée au coronavirus.

>
Coronavirus : 1 garage sur 3 menacé de fermeture à cause de la crise Crédit Image : AFP / Archives, David Ebener | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
Christophe Bourroux
Christophe Bourroux édité par Marie Zafimehy

Un garage sur trois pourrait baisser le rideau l'année prochaine. C'est le résultat d'une enquête menée par le site comparatif Vroomly. En cause : la crise liée à l'épidémie de coronavirus. Car même s'ils sont restés ouverts, les ateliers ont connu une grosse chute d'activité, de l'ordre de 25%. 

Principaux touchés : les petits garages avec deux ou trois salariés et parfois un nombre de rendez-vous en chute libre de plus de 50%. À cela s'ajoute évidemment le premier confinement. Résultat : les finances sont dans le rouge, un rouge écarlate, selon la profession. Pourtant, il y a bien eu des aides, mais à peine 17% des garages y ont eu accès. 

Selon Alexis Frerejean, à la tête de Vroomly, deux raisons sont à l'origine de cela. "Sur les subventions, comme ils étaient commerces essentiels, très peu ont eu le droit à ces subventions, explique-t-il à RTL. Et sur le côté prêt garanti par l'État, très peu étaient intéressés par cette aide parce que ça reste de la dette. Et le tiers des garages qui l'ont demandé beaucoup ont essuyé des refus parce qu'il y avait une certaine complexité dans le dossier. Finalement, ça a donné très peu de garages éligibles aux prêts garantis par l'État."

Ainsi, dans les garages, l'inquiétude reste forte. Un tiers craignent de mettre la clé sous la porte dans les six prochains mois. Une crise qui touche par ricochet l'ensemble du secteur en France, où les services automobiles font vivre au total 130.000 entreprises et 400 000 salariés.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Automobile Garage Économie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants