1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Contrôle technique : un nouveau tour de vis en 2018
1 min de lecture

Contrôle technique : un nouveau tour de vis en 2018

Le contrôle technique s'apprête à muscler les vérifications et durcir les sanctions, selon "Auto-Plus".

Un véhicule particulier passe au contrôle technique dans un centre spécialisé de Caen, le 27 décembre 2007
Un véhicule particulier passe au contrôle technique dans un centre spécialisé de Caen, le 27 décembre 2007
Crédit : AFP / Archives, Mychèle Daniau
Christophe Bourroux : un nouveau tour de vis pour le contrôle technique en 2018
00:01:51
Contrôle technique : un nouveau tour de vis en vue
00:01:56
Christophe Bourroux & Loïc Farge

Aujourd'hui lorsqu'une voiture passe le contrôle technique, dix fonctions principales sont testées. Cela va du freinage à l'éclairage, en passant par la direction. Au total, 124 points sont passés au crible. Il faut savoir que parmi cette batterie de tests, près de 200 défauts vous obligent à une contre-visite. Mais dans un an, lorsque que la nouvelle réforme sera entrée en vigueur, les choses vont sacrément se corser.

Les vérifications vont se multiplier, et surtout les sanctions vont faire plus mal, selon Auto-Plus. Ainsi les défauts soumis à une contre-visite vont être beaucoup plus nombreux, et surtout (nouveauté) 126 défaillances techniques vont désormais déboucher sur une interdiction de circuler immédiate, alors qu'actuellement un délai de deux mois est accordé pour réaliser les réparations.

126 défaillances "critiques"

Ces 126 défaillances "critiques" vont déboucher sur une interdiction de circuler : étriers de frein en mauvais état, feux stop HS, impact de 5 centimètres sur le pare-brise, ou encore des pneus usés. Dans ce cas, vous recevrez une vignette qui vous permettra de circuler une seule journée. À charge pour le propriétaire de se rendre illico au garage pour les réparations. Car il ne pour plus circuler dès le lendemain, sous peine d'un PV à 135 euros.

Selon Auto-Plus, cette nouvelle mesure n'arrivera pas avant un an, en mai 2018. Un plus pour la sécurité, même si on peut parier que beaucoup n'iront pas faire réparer leur véhicule, pour éviter une facture trop salé. Ils risquent de ne plus êtres couvert par leur assurance. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.