1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Compteurs Linky : une commune interdit leur déploiement
1 min de lecture

Compteurs Linky : une commune interdit leur déploiement

Le maire de Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime) a refusé le déploiement de ces compteurs électriques d'Enedis, filiale d'EDF.

Linky, le compteur électrique intelligent.
Linky, le compteur électrique intelligent.
Crédit : AFP
Lucie Valais

Les compteurs Linky ne sont pas les bienvenus dans la commune de Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritine). Son maire (PCF), Joachim Moyse, a signé un arrêté municipal qui bloque le développement des compteurs électriques communicants d'EDF. Dans un communiqué, il explique qu'il se méfie d'un dispositif "beaucoup trop intrusif", et dit craindre que "les données recueillies permettent de prendre des décisions néfastes pour les usagers, comme les coupures à distance".

Une hostilité qui ne date pas d'aujourd'hui puisque le 23 juin 2017, Joachim Moyse avait déjà pris un premier arrêté afin de suspendre le déploiement des compteurs dits "intelligents" de la société Enedis. Cette dernière a d'ailleurs expliqué "prendre acte" de cette décision, tout en maintenant que le compteur Linky ne présentait "aucun risque en matière de protection de la vie privée".

Et d'ajouter : "Nous allons travailler avec la ville pour répondre à ses  interrogations. En dernier recours, nous aurons peut-être à saisir un tribunal. Cela nous est déjà arrivé et nous avons toujours gagné", a ajouté l'entreprise. En octobre 2016, un village de Dordogne avait effectivement été condamné à 1.200 euros d'amende pour avoir refusé l'installation de compteurs Linky.

Le compteur Linky, sujet de méfiances

Depuis sa création, ce type d'installation fait polémique. Le compteur doit permettre de relever la consommation électrique à distance, sans qu'un technicien soit obligé de se déplacer. Des questions de vie privée ont été posées par plusieurs communes.

À lire aussi

Des associations écologistes redoutent, quant à elles, la multiplication d'ondes électro-magnétiques induites par ces compteurs et qui seraient néfastes pour la santé. Autant de raisons qui font que les compteurs Linky ont surtout récolté la méfiance des consommateurs.

Un collectif "Stop Linky" a même été créé pour dénoncer les conséquences du "brouillard électro magnétique sur notre santé" et du "contrôle à distance de dispositifs et appareillages situés à l'intérieur même des habitations", peut-on lire sur leur site. Fin 2016, ce collectif avait recensé 268 communes, dont Caen et Saint-Denis, ayant pris des délibérations contre ces compteurs.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire