1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Comment bien choisir sa crème solaire ?
2 min de lecture

Comment bien choisir sa crème solaire ?

REPLAY - À l'heure des vacances, il est primordial de bien choisir sa crème solaire pour se protéger des rayons du soleil.

Armelle Levy
Armelle Levy
Crédit : Elodie Grégoire
Conso Malin du 26/07/2015
02:31
Armelle Levy

L'été, avoir une bonne crème solaire dans son sac de plage, c'est devenu essentiel. Encore faut-il bien la choisir pour qu'elle soit adaptée à chacun. Quels sont les pièges à éviter? Car devant les rayons du supermarché, les choix sont nombreux. Au total, quatre catégories de protection sont disponibles : les indices faibles entre 6 et 10, les moyens entre 15 et 25, puis la protection haute de 30 à 50, et très haute au dessus de 50.

Ces deux derniers indices, les plus forts, vont filtrer respectivement 97% et 98% des rayons UVB, qui sont responsables des cancers de la peau. Un indice 15 va en filtrer seulement 93% d'où l'importance de choisir le maximum. 

En particulier pour les bébés, et les enfants. Et pour les adultes, le choix dépend de deux choses : de la couleur de peau et de l'ensoleillement. Mais, l'association de consommateurs UFC Que choisir a réalisé ses propres tests. Or, la quantité de produit appliquée, est aussi primordiale dans la protection contre les UV. En résumé, "mieux vaut un produit d'indice 20 ou 30 que l'on applique généreusement et souvent, qu'un indice 50 qu'on n'appliquera qu'une seule fois dans la journée." 

Des étiquettes qui diffèrent d'un produit à l'autre

Les crèmes 30 ou 50 qui protègent des UVB, ne protègent pas toujours contre les UVA, qui eux, sont responsables du vieillissement de la peau. Alors, en France, pas de problème, la législation oblige de faire figurer sur les flacons la double protection. Mais, à l'étranger, ce n'est pas toujours le cas. Il faut toujours vérifier les mentions sur l'emballage, si vous achetez votre crème solaire à l'étranger.

À écouter aussi

Autre importance pointé par le magazine 60 millions de consommateurs a trouvé, de son côté, des ingrédients indésirables, dans nos crèmes solaires : de l'alcool. Et ce parfois même en première position dans la liste, ce qui assèche la peau, ou encore du propylène gycol, un humectant qui peut être irritant, allergisant.

Une amélioration notable

L'année dernière, 60 millions de consommateurs avait dénoncé le fait que les crèmes solaires destinées aux enfants n'étaient pas aussi protectrices que ce qu'on pouvait lire sur les étiquettes. Mais alors, pourquoi un tel écart entre l'indice affiché et l'indice réel ? Ces crèmes intégraient des filtres minéraux, et surtout des anti-inflammatoires, dans leurs composition. Elles retardaient les coups de soleil et les rougeurs mais elles ne les évitaient pas. Une défaillance qui a considérablement évolué cette année. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/