1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Casino lance le paiement différé ou fractionné pour les produits d'alimentation
1 min de lecture

Casino lance le paiement différé ou fractionné pour les produits d'alimentation

À partir de fin avril, les clients de l'enseigne Casino pourront régler leurs produits alimentaires en différé ou en plusieurs fois.

L'enseigne Casino (illustration).
L'enseigne Casino (illustration).
Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
Casino lance le paiement différé ou fractionné pour les produits d'alimentation
01:29
Camille Kaelblen & Armelle Levy

Et si vous payiez désormais vos boîtes de légumes, votre pot de confiture et vos pommes de terre en quatre fois sans frais ou un peu plus tard ? À partir du week-end prochain, ce sera possible pour les clients de l'enseigne Casino.

La chaîne de grande distribution va intégrer une facilité de paiement dans son application mobile Casino Max. Pour passer les fins de mois difficiles, désormais les clients pourront remplir leur caddie à crédit. Par exemple, si vous faites vos courses alimentaires samedi 28 avril, vous pourrez opter pour le paiement différé et décider de la date à laquelle vous serez prélevé sur votre compte (jusqu'à 30 jours après l'achat).

Autre solution : vous pouvez choisir le paiement en quatre fois, qui vous permettra d'étaler vos paiements sur quatre dates, par exemple le 28 avril, le 28 mai, le 28 juin et le 28 juillet.

Des frais associés "très faibles" selon Casino

On connaissait déjà le débit différé pour l'achat d'une voiture ou d'une télévision. Désormais, cette facilité de paiement sera étendue aux produits alimentaires et sera accessible avec un panier minimum de 20 euros pour le paiement différé et de 50 euros pour le paiement fractionné.

À écouter aussi

Ces nouveaux services sont-ils payants ? Pour l'instant, mystère : on ne connaît pas les frais associés. Le groupe Casino annonce seulement qu'ils seront "très faibles". Pour faire ses courses à crédit, il faudra tout de même être équipé d'un smartphone car ce service sera intégré dans l'application mobile.

Déjà bien implanté dans les pratiques des Français, le crédit pourrait bien continuer à s'étendre. En 2017, 27% des ménages hexagonaux détenaient un crédit à la consommation, selon Le Monde, et 70% d'entre eux ont dépassé le plafond de découvert autorisé en 2016.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/