1 min de lecture Fiat

Automobile : feu vert au mariage de Peugeot et Fiat

Les actionnaires de Fiat Chrysler et de PSA ont validé la fusion ce lundi 4 janvier après-midi.

Le patron de PSA Carlos Tavares, en février 2018
Le patron de PSA Carlos Tavares, en février 2018 Crédit : SEBASTIEN BOZON / AFP
Venantia
Venantia Petillault et AFP

Les actionnaires de PSA et Fiat Chrysler (FCA) ont plébiscité lundi 4 janvier leur union, un mariage franco-italo-américain destiné à atteindre une taille critique sur un marché automobile en pleine révolution.

L'union PSA-FCA va donner naissance à Stellantis, quatrième groupe automobile mondial en termes de véhicules vendus, et troisième en chiffre d'affaires derrière le japonais Toyota et l'allemand Volkswagen. Après le vote des actionnaires du français PSA lundi matin, les actionnaires de l'italo-américain FCA leur ont emboîté le pas dans l'après-midi. L'union sera effective le samedi 16 janvier, ont précisé les deux groupes. Stellantis sera coté à partir du lundi 18 à Paris et à Milan, et sur le New York Stock Exchange à partir du mardi 19.

Il comptera plus de 400.000 salariés et abritera dans le même garage 14 marques emblématiques et très différentes comme Citroën et Maserati (déjà brièvement mariées il y a 50 ans), Fiat et Opel, Peugeot et Alfa Romeo, Chrysler, Dodge ou Jeep. "J'ai rarement eu le sentiment autant qu'aujourd'hui de vivre un moment d'histoire", a déclaré le président du conseil de surveillance de PSA, Louis Gallois.

Une "fusion historique"

"Nous jouerons un rôle de premier plan au cours de la prochaine décennie en redéfinissant la mobilité comme nos pères fondateurs l'ont fait avec beaucoup d'énergie", a assuré le président de FCA, John Elkann, évoquant une "fusion historique". "Cette fusion était une question de survie, et ça vaut pour Fiat comme pour PSA", selon Giuliano Noci, professeur de stratégie à l'école de commerce de Polytechnique à Milan. Les deux groupes sont confrontés à "d'énormes défis technologiques et stratégiques" (véhicules électriques, numérisation, conduite autonome) et aux effets dévastateurs de la pandémie de Covid-19.

À lire aussi
impôts
Les infos de 6h - Fraude fiscale : "Plus de 7,8 milliards d'euros" encaissés par Bercy en 2020

Les marques du groupe vont notamment réduire leurs coûts de développement et de construction, et compléter leur offre dans toutes les gammes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Fiat Peugeot Automobile
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants