1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Au prix d'un scooter, la Kwid de Renault a tout pour plaire
2 min de lecture

Au prix d'un scooter, la Kwid de Renault a tout pour plaire

Livrée pour l'heure en Inde, la nouvelle voiture de Renault va bientôt conquérir le Brésil pour un jour, pourquoi pas, arriver en France.

Une Renault Kwid
Une Renault Kwid
Crédit : ARUN SANKAR / AFP
Au prix d'un scooter, la Kwid de Renault a tout pour plaire
02:06
Au prix d'un scooter, la Kwid de Renault a tout pour plaire
02:07
Christophe Bourroux

D'ici à quelques jours, Renault va passer à l'offensive avec sa Kwid, l'une des voitures les moins chères au monde. Jusqu'à présent réservée à l'Inde, elle arrive au Brésil, et pourquoi pas, un jour, en France. Pour à peine 3.500 euros, c'est à dire le prix d'un gros scooter en France, la Kwid a tout pour séduire. Une bouille sympa et des équipements juste suffisants

Encore plus minimaliste que Dacia, encore plus dépouillée, elle est le résultat de la même recette à succès : la simplicité, la robustesse avec un zeste de design. Son petit gabarit - la Kwid est de la taille d'une Twingo -, tout en adoptant un style à la mode, celui des petits SUV, plaît. Certes, cette voiture n'a pas l'intérieur d'une Rolls ni le moteur d'une Ferrari, mais elle assure le minimum

Une arrivée en France ? Ne jamais dire "jamais"

La Kwid est spartiate mais cela ne lui empêche pas d'accueillir 4 adultes. Elle dispose même de la climatisation, de vitres électriques et d'un écran tactile. Des impasses on été réalisées notamment sur l'airbag coté passager, ou encore à l'arrière où il n'existe pas de lève-vitres mais de simples manivelles. Et la formule cartonne : plus de 100.000 ventes l'an passé et déjà plus de 30.000 depuis le début de l'année.

Renault ne va pas s'arrêter au marché indien : cap sur le Brésil. La voiture va devoir s'adapter à un marché qui se rapproche du marché français, avec plus de sécurité, comme l'arrivée d'airbags latéraux et une meilleure acoustique. Le tarif devrait toutefois atteindre 8.000 euros.

À lire aussi

Cette Kwid peut arriver en France, mais les normes anti-pollution et les mises au norme de sécurité feraient aussitôt grimper le prix de près de 2.000 euros. Elle arriverait en confrontation directe avec une Dacia, du coup beaucoup plus équipée et confortable. Pour le moment, Renault dit 'niet' : pour être rentable, il faudrait en vendre au moins 150.000. Mais cela rappelle l'histoire de la Logan, qui ne devait jamais arriver sur nos marchés. Aujourd'hui, Dacia est le 4e constructeur en France, et sa Sandero est la plus vendue aux particuliers devant la 208 et la Clio.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/