1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Agriculture : la Russie interdit les importations européennes, la FNSEA inquiète
2 min de lecture

Agriculture : la Russie interdit les importations européennes, la FNSEA inquiète

Le président du premier syndicat agricole français a exprimé son inquiétude face à la décision russe de stopper les importations agroalimentaires françaises.

Un agriculteur russe moissonne un champ de blé dans la région de Stavropol, le 9 juillet 2014. (illustration)
Un agriculteur russe moissonne un champ de blé dans la région de Stavropol, le 9 juillet 2014. (illustration)
Crédit : AFP / DANIL SEMYONOV
La rédaction numérique de RTL & AFP

En réaction aux sanctions économiques prises par des pays européens à l'encontre de la Russie, Moscou a décidé d'interdire les importations agroalimentaires en provenance de ces pays, dont la France. 

"J'ordonne d'interdire ou de limiter pendant un an les importations sur le territoire russe de certains types de produits agricoles, de matières premières et de denrées alimentaires" en provenance de pays qui ont "décidé la mise en place de sanctions économiques" contre la Russie, a déclaré Vladimir Poutine mercredi 6 août.

La France impactée

Xavier Beulin, le président de la FNSEA, a exprimé son inquiétude, ce jeudi 7 août. Ces représailles visent principalement les légumes et fruits, actuellement tomates et pêches nectarines, en pleine crise, ainsi que les viandes, en provenance de France mais aussi de Pologne et des Pays Baltes, a-t-il déclaré sur i-Télé.

"C'est un système à double détente" a-t-il expliqué : "la Russie se ferme aux importations, mais aussi les produits qui n'iront plus à l'exportation (hors UE) vont se rabattre sur les pays européens et créer une situation de crise".

À lire aussi

"La Russie est exportatrice de céréales mais fortement importatrice de légumes et fruits et de produits transformés tels la viande, les produits laitiers", a-t-il détaillé.

Sans précédent depuis la guerre froide

Le patron de la FNSEA rappelle toutefois que "la Russie est membre de l'OMC (Organisation mondiale du commerce) et risque de s'exposer à des sanctions si elle ferme ainsi son marché".

La Russie est importatrice nette de produits agroalimentaires. Le montant de ses importations dans ce domaine représentait 16,9 milliards de dollars de janvier à mai 2014, et des exportations d'une valeur de 7,1 milliards de dollars, selon les dernières statistiques officielles.

Au mois de juillet, l'Union européenne et les États-Unis ont décidé une série de sanctions économiques contre la Russie sans précédent depuis la guerre froide, accusant Moscou de soutenir militairement les insurgés séparatistes pro-russes dans l'est de l'Ukraine.

Sondage
Russie : l'Europe doit-elle prendre de nouvelles sanctions commerciales ?*
La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuiv