1 min de lecture Front national

Yvelines : un maire FN coupe les subventions de la Ligue des droits de l'Homme

La suppression des subventions à la Ligue des droits de l'Homme a été votée par le conseil municipal de Mantes-la-Ville dans la nuit de lundi à mardi.

Cyril Nauth, le maire Front national de Mantes-la-Ville, le 31 mars 2014 (archives).
Cyril Nauth, le maire Front national de Mantes-la-Ville, le 31 mars 2014 (archives). Crédit : FRED DUFOUR / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La mairie Front national de Mantes-la-Ville dans les Yvelines a voté en conseil municipal, dans la nuit de lundi 30 à mardi 31 mars, la suppression des subventions à la Ligue des droits de l'Homme (LDH), ont rapporté des sources concordantes.

Nous ne souhaitons plus subventionner cette association très politisée

Cyril Nauth, maire FN de Mantes-la-Ville
Partager la citation

"C'est un choix politique et symbolique : nous ne souhaitons plus subventionner cette association très politisée. D'autant que la section locale, dirigée par une personnalité d'extrême gauche élue d'opposition, l'est tout particulièrement", a justifié Cyril Nauth, le maire FN de Mantes-la-Ville.

Cette décision témoigne à nouveau de la volonté de mettre au pas toute opinion politique, syndicale ou associative dissidente

Pierre Tartakowsky, président de la LDH
Partager la citation

"C'est un nouvel épisode d'enterrement de la démocratie", dénonce de son côté l'opposant socialiste Saïd Benmouffok. "Cette décision témoigne à nouveau de la volonté de mettre au pas toute opinion politique, syndicale ou associative dissidente par rapport à la vision du monde des élus Front national", abonde le président de la LDH, Pierre Tartakowsky.

Plus de local non plus

À lire aussi
Louis Aliot, le 17 octobre 2015 justice
Soupçon d’emploi fictif : Louis Aliot entendu à la PJ de Montpellier

Début mars déjà, le maire avait décidé de ne "pas renouveler" la convention qui liait depuis vingt ans l'association à la ville et de lui retirer le local municipal qu'elle occupe gratuitement ainsi que ses permanences dans un centre de vie sociale (CVS).

Dès ce mardi soir, à l'expiration de la convention, la section locale de la LDH rendra les clés de sa permanence au centre social "pour ne pas mettre en difficulté son personnel" mais pas celles du local municipal, annonce sa présidente, Bénédicte Bauret.

"Nous n'avons rien fait qui puisse expliquer qu'on nous l'enlève du jour au lendemain. Les explications du maire, qui dit que nous sommes une association politique opposée au FN ne nous suffisent pas", justifie-t-elle. "S'il décide de nous poursuivre, on verra si cet argument est recevable en justice".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Front national Politique Front national
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7777184832
Yvelines : un maire FN coupe les subventions de la Ligue des droits de l'Homme
Yvelines : un maire FN coupe les subventions de la Ligue des droits de l'Homme
La suppression des subventions à la Ligue des droits de l'Homme a été votée par le conseil municipal de Mantes-la-Ville dans la nuit de lundi à mardi.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/yvelines-un-maire-fn-coupe-les-subventions-de-la-ligue-des-droits-de-l-homme-7777184832
2015-03-31 11:41:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/XOSLbkOoBaI_gPhbghML0Q/330v220-2/online/image/2015/0331/7777184893_cyril.jpg