2 min de lecture Vidéo

Yahoo : un milliard de comptes d'utilisateurs supplémentaires piratés

Cette cyberattaque vient s'ajouter aux 500 millions de comptes déjà piratés en 2014.

Un air d'Amérique Un Air d'Amérique Lionel Gendron iTunes RSS
>
Philippe Corbé : Yahoo, un milliard de comptes d'utilisateurs supplémentaires piratés Crédit Image : JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
et Eléanor Douet

Le groupe Yahoo a annoncé mercredi 14 décembre avoir été victime d'une cyberattaque en 2013 ayant frappé "plus d'un milliard" d'utilisateurs et qui vient s'ajouter à un précédent piratage de 500 millions de ses comptes. "Yahoo penses qu'une tierce partie non autorisée a volé, en août 2013, des données liées à plus d'un milliard de comptes d'utilisateurs", écrit le groupe pionnier d'Internet dans un communiqué.

Les noms, numéros de téléphone ou dates de naissance des clients de Yahoo ont pu être dérobés par les pirates même si Yahoo affirme que les informations relatives à leurs cartes de crédit ou à leurs comptes bancaires n'ont pas été affectées.

"Les données des cartes de paiement et les informations sur les comptes en banque ne sont pas stockées au sein du système" qui a été touché par le piratage d'après Yahoo, indique le communiqué. Selon le groupe qui traverse de grandes difficultés financières, ce nouveau piratage est "probablement" distinct de la vaste cyberattaque révélée fin septembre mais qui datait de 2014 et portait sur 500 millions de comptes utilisateurs.

Changez urgemment vos codes de sécurité

Si vous avez un compte Yahoo, on va vous demander de changer de mot de passe, les questions de sécurité ne seront plus valables. Faites-le rapidement. Faites attention aussi si votre identifiant et votre mot de passe étaient similaires pour d’autres sites : changez-les également.

À lire aussi
futur
Yahoo : comment ses services ont été touchés par une panne mondiale

Surtout, prenez garde aux emails que vous recevez sur votre boite. Si quelque chose vous semble suspect, ne l’ouvrez pas, ne cliquez pas dessus : cela peut être un virus qui va dérober d’autres informations.

Les dirigeants de Yahoo viennent seulement de le découvrir, parce que les autorités américaines les ont alerté, elles ont appris, par le renseignement, qu’une organisation qui n’est pas nommé, avait obtenu ainsi des informations.

Les Russes suspectés

Les autorités et Yahoo en sont convaincus : ce ne sont pas des petits pirates dans leur chambre d’étudiants. Ils disent que cette attaque a été menée par une organisation soutenue par un gouvernement. Ils pensent que ce sont les Russes qui sont derrière tout cela, qui sont passés maîtres dans ce type de cyberguerre qui ne fait pas de morts mais provoque beaucoup de dégâts.

Par ailleurs, cela intervient dans un contexte très particulier ici à ce sujet. La CIA est maintenant convaincue que les Russes ont interféré dans l’élection pour faire élire Donald Trump. La chaîne NBC affirme, en citant des sources du renseignement, que Poutine lui-même était derrière cette opération.

Cette nouvelle déconvenue majeure intervient au plus mauvais moment pour Yahoo qui a conclu un accord fin juillet pour céder au géant des télécoms Verizon ses activités de cœur de métier (Yahoo Mail, Yahoo News...) pour 4,8 milliards de dollars. Après la révélation de la cyberattaque de 2014, Verizon s'était dit prêt fin octobre à mener à bien la transaction mais avait prévenu qu'il ne le ferait pas "aveuglément".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vidéo Internet Piratage
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants