1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Vol MH370 : le débris d'avion pourrait être "un élément important pour l'enquête"
2 min de lecture

Vol MH370 : le débris d'avion pourrait être "un élément important pour l'enquête"

REPLAY / INVITÉ RTL - Jean-Paul Troadec, ancien directeur du Bureau d'enquête et d'analyses, estime que le débris pourrait être une pièce de l'avion du vol MH370.

Le débris a été retrouvé sur la commune de Saint-André, à l'est de l'île de la Réunion
Le débris a été retrouvé sur la commune de Saint-André, à l'est de l'île de la Réunion
Crédit : YANNICK PITOU / AFP
Vol MH370 : le débris d'avion pourrait être "un élément important pour l'enquête"
00:04:14
Vincent Parizot & Valentin Chatelier

Alors qu'un débris d'avion provenant probablement d'un Boeing 777 a été retrouvé à la Réunion jeudi 30 juillet, les spéculations sont relancées sur cette affaire énigmatique de la disparition du vol MH370 de la Malyaisa Airlines. L'avion avait en effet disparu au-dessus de l'océan Indien le 8 mars 2014, avec 239 passagers à bord.

Selon Jean-Paul Troadec, ancien directeur du Bureau d'enquête et d'analyses, il est plausible que le débris retrouvé soit une pièce de l'avion du vol MH370. "On peut procéder par déduction, il s'agit d'un élément de voilure d'un gros avion qui s'est abîmé en mer, il n'y en a pas eu beaucoup dans les dernières années", note-t-il, écartant directement l'avion de Yemeniatombé de l'autre côté de Madagascar en 2009.

Il suffira de quelques heures

Jean-Paul Troadec

"Cela dit ce n'est pas confirmé", tempère-t-il. Le Bureau d'enquête et d'analyses  spécialiste des investigations suivant les accidents aériens, a été saisi. Il sera assisté par des experts de Boeing et de Malaysia Airlines. "Il y a un numéro de série de la pièce, qui va donc permettre de faire le rapprochement entre la pièce et l'avion", a résumé son ancien directeur. Une analyse qui ne devrait pas être longue. "Il suffira de quelques heures", ajoute-t-il.

Ça permettra de s'assurer que l'avion est bien tombé en mer dans l'océan Indien

Jean-Paul Troadec

Si l'enquête détermine bien que ce débris est une pièce de l'avion du vol MH370, ce serait "un élément important pour l'enquête, fait remarquer Jean-Paul Troadec. Ça permettra de s'assurer que l'avion est bien tombé en mer dans l'océan Indien". Un fait qui ne déterminerait néanmoins pas la localisation exacte de l'incident : "Pendant cette période les courants marins ont parfaitement pu faire dériver ces débris sur des milliers de kilomètres".

À lire aussi

Mais son analyse pourrait permettre d'en savoir davantage sur cette affaire. Selon Jean-Paul Troadec, "l'examen de la pièce permettra de vérifier si la rupture de cette partie de voilure avec l'avion correspond à un choc avec la mer, ou une explosion, ou un incendie".

Ça serait vraiment un grand hasard que 16 mois après des pièces se retrouvent au même moment au même endroit

Ce dernier ne pense néanmoins pas que d'autres éléments pourraient être retrouvés au même endroit. "Je suis assez sceptique parce que l'effet des courants marins et surtout du vent sur les pièces dépend beaucoup des pièces et ça serait vraiment un grand hasard que 16 mois après des pièces se retrouvent au même moment au même endroit", résume l'expert. Alors qu'un morceau de valise a été retrouvé à proximité, rien n'indique qu'il provient du vol MH370.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/