1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Violences conjugales : le Canada propose 16 semaines de congé
1 min de lecture

Violences conjugales : le Canada propose 16 semaines de congé

Le parlement de la province de Nouvelle-Écosse, au Canada, étudie un projet de loi qui propose d'instaurer aux entreprises l'obligation d'accorder aux personnes victimes de violences conjugales un congé sans solde.

Le parlement de Nouvelle-Écosse se mobilise contre les violences conjugales
Le parlement de Nouvelle-Écosse se mobilise contre les violences conjugales
Crédit : iStock / Getty Images Plus
Arièle Bonte
Arièle Bonte

16 semaines de congé sans solde pour les personnes victimes de violences conjugales, c'est la solution qu'a trouvée la Nouvelle-Écosse, au Canada, pour lutter contre ce fléau. Le projet de loi est à l'étude au parlement de cette région à l'est du pays, rapporte un article de Radio Canada International

Selon le ministre du Travail et de l'Éducation postsecondaire du gouvernement canadien, Labi Kousoulis, ce projet de loi propose des amendements au Code du travail. Ces derniers devront permettre aux victimes de violences conjugales d'assurer leur retour à l'emploi en cas d'absence "pour des raisons de santé", précise le site de la radio. 

En plus de ces 16 semaines consécutives de congé sans solde, Labi Kousoulis a assuré que ce projet de loi contenait également un droit de congé de 10 jours, "à prendre de façon occasionnelle ou intermittente". L'objectif : faciliter la recherche d'aide des victimes de violences conjugales. Une initiative qui pourrait faire des émules ailleurs, comme en France ?

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/