1 min de lecture Transgenre

Pakistan : un ex-mannequin devient la première présentatrice transgenre

Marvia Malik, un ancien mannequin, est la première femme transgenre à devenir présentatrice télévisée pour une chaîne privée locale. Un pas en avant pour une communauté reconnue mais encore marginalisée dans ce pays d'Asie.

Marvia Malik est la première femme transgenre à devenir présentatrice au Pakistan
Marvia Malik est la première femme transgenre à devenir présentatrice au Pakistan Crédit : ARIF ALI / AFP
Thibaut Deleaz
Thibaut Deleaz
et AFP

Pour la première fois au Pakistan, une femme transgenre est devenue présentatrice du journal télévisé. Marvia Malik, ancien mannequin qui a étudié le journalisme à l'université, a fait ses débuts à l'antenne vendredi 23 mars, sur une chaîne locale privée Kohenoor à Lahore. 

Le rédacteur en chef de la chaîne affirme avoir été stupéfait lors de l'entretien d'embauche de la jeune femme : "Elle nous a demandé  : 'Voudriez-vous me voir comme une mendiante, une travailleuse du sexe ou une danseuse, ou bien me donneriez-vous un travail respectable sur votre chaîne ?'"

Il affirme avoir mis en place "une politique d'accueil et d'acceptation de tous sans discrimination" dans son média. Marvia Malik a affirmé à l'AFP avoir reçu "de l'amour et du soutien comme jamais auparavant" depuis sa première apparition vendredi.

À lire aussi
Bo Van Spilbeeck à la RTBF transgenre
Transidentité : "Je ne regrette pas d'avoir franchi le pas", confie Bo Van Spilbeeck

L'existence d'un troisième sexe officiellement reconnue

Sa mise à l'antenne est un pas en avant pour cette communauté reconnue juridiquement au Pakistan, mais qui reste très marginalisée. En 2009, ce pays a été l'un des premiers au monde à reconnaître officiellement l'existence d'un troisième genre. Un premier passeport mentionnant le genre "X" a ainsi été imprimé l'an dernier, et une trentaine de permis de conduire ont récemment été délivrés à des femmes transgenres. 

Malgré ces avancées, les "khawajasiras", un terme qui regroupe autant les femmes transgenres que les travestis et les eunuques, vivent en parias et sont souvent réduites à la prostitution ou à la mendicité. 55 femmes transgenre ont été tuées en cinq ans selon Farzana Riaz, présidente de Trans'Action, une organisation de défense de leurs droits.

Marvia Malik a confié à l'AFP que sa "famille ne (l)'a jamais acceptée, ni reconnue". Une fois qu'elle sera "stable financièrement", elle souhaite créer une ONG pour lutter contre les discriminations de genre, et n'exclut pas de monter sa propre chaîne de télévision.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Transgenre Pakistan International
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792827745
Pakistan : un ex-mannequin devient la première présentatrice transgenre
Pakistan : un ex-mannequin devient la première présentatrice transgenre
Marvia Malik, un ancien mannequin, est la première femme transgenre à devenir présentatrice télévisée pour une chaîne privée locale. Un pas en avant pour une communauté reconnue mais encore marginalisée dans ce pays d'Asie.
http://www.rtl.fr/girls/identites/pakistan-une-ex-mannequin-devient-la-premiere-presentatrice-transgenre-7792827745
2018-03-29 16:37:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/0YAzuaMlHrYflSbSpv6f9w/330v220-2/online/image/2018/0329/7792828111_marvia-malik-est-la-premiere-femme-transgenre-a-devenir-presentatrice-au-pakistan.jpg