1 min de lecture Violence

Violences conjugales : en France, une femme meurt encore tous les trois jours

Le ministère de l'Intérieur a dévoilé vendredi 1er septembre les chiffres relatifs aux violences conjugales pour l'année 2016.

Les outils numériques permettent aux agresseurs d'asseoir leur domination sur leurs victimes
Les outils numériques permettent aux agresseurs d'asseoir leur domination sur leurs victimes Crédit : Getty Images
lucie valais
Lucie Valais
et AFP

Les chiffres augmentent encore. D'après le rapport dévoilé ce vendredi par le ministère de l'Intérieur, en 2016, 123 femmes et 34 hommes sont décédés de violences au sein du couple, par leur compagnon, ex-compagnon ou amant. Des chiffres en augmentation de 9% par rapport à 2015, où étaient recensées 144 victimes (122 femmes et 22 hommes). En moyenne, en 2016, une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son conjoint ou ex-conjoint, quant un homme décède en moyenne tous les onze jours de violences au sein de son couple.

Un constat alarmant qui touche également les enfants, dont la présence n'empêche pas le passage à l'acte. D'après les chiffres rendus publics par le ministère de l'Intérieur, neuf enfants ont été tués par leur père en même temps que leur mère, 16 ont été témoins d'une scène de crime, dont 8 ont prévenu les secours, et 22 étaient présents au domicile, sans être témoins. Seize autres enfants ont été tués dans le cadre de violences conjugales, sans que l'autre parent soit tué. 

Le gouvernement "déterminé" à lutter contre ces violences

Face à ces tristes chiffres, le gouvernement tente d'agir. "Ces drames s'inscrivent trop souvent dans un contexte de violences préexistant qu'il est nécessaire de repérer (...). Il est également essentiel de protéger les enfants pour qu'ils ne soient pas témoins et ne reproduisent pas plus tard ce qu'ils ont vécu", ont déclaré dans un communiqué commun le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, et la secrétaire d'État chargée de l'Égalité femmes-hommes, Marlène Schiappa.

À lire aussi
Une unité pour détenus violents à Strasbourg violence
Prison : en immersion dans les unités pour détenus violents

Les deux membres du gouvernement assurent de leur "totale détermination pour combattre ces violences insupportables". Le cinquième plan triennal de lutte contre les violences faites aux femmes et le premier plan interministériel contre les violences faites aux enfants ont été lancés en 2017.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Violence Femmes battues Droits des femmes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789932169
Violences conjugales : en France, une femme meurt encore tous les trois jours
Violences conjugales : en France, une femme meurt encore tous les trois jours
Le ministère de l'Intérieur a dévoilé vendredi 1er septembre les chiffres relatifs aux violences conjugales pour l'année 2016.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/violences-conjugales-en-france-une-femme-meurt-encore-tous-les-trois-jours-7789932169
2017-09-02 04:53:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/S-l6xNS0aQF4-BfJazctGg/330v220-2/online/image/2017/0308/7787580031_les-femmes-sont-trois-fois-plus-victimes-de-violences-que-les-hommes.jpg