1 min de lecture Vendée

VIDÉO - Suicide chez les agriculteurs : trois YouTubeurs lancent un cri d'alarme

VU DANS LA PRESSE - Depuis 2016, le nombre de suicide a été multiplié par trois chez les agriculteurs. Un phénomène dont trois YouTubeurs de L’île-d’Yeu ont voulu traiter dans un clip.

>
Clip Dommage "Agriculteur" Crédit Image : Capture YouTube/Islais T Une Fois | Date :
Thomas Pierre
Thomas Pierre Journaliste

Un agriculteur se suicide tous les deux jours en France. Et depuis 2016, le nombre de passages à l'acte a été multiplié par trois. Une détresse qui touche tout particulièrement les producteurs laitiers. Trois jeunes YouTubeurs vendéens ont ainsi décidé d'alerter sur ce phénomène affectant l'avenir des campagnes, à travers une vidéo postée fin août sur leur chaîne YouTube "Islais T Une Fois" et repérée par Ouest France

Originaires de L’île-d’Yeu, Tom, Jonathan et Valentin, âgés entre 18 et 21 ans, ont tourné leur clip dans une exploitation de Saint-Jean-de-Monts sur l'air de Dommage de Bigflo et Oli. "C’est une musique qui n’est pas très gaie, que l’on aime beaucoup, et qui colle au message que l’on voulait faire passer", explique Tom auprès de Ouest France. 

Les paroles ont été réécrites spécialement pour coller au plus proche de la réalité du milieu agricole : "Mickaël est triste de devoir travailler ainsi, il déprime de ne pas pouvoir vivre de ses produits". On peut aussi y entendre la désillusion des aînés sur la condition de leur métier : "Son fils choisit sa voie. Il veut faire comme papa. Traire ses vaches laitières, il n'y a rien d'autre qu'il sait faire. Pour lui, il s’épanouit, mais le lait a encore baissé. Donc son père lui répétait : trouve toi un vrai métier".

Réalisée dans le but de "défendre aux mieux la cause des agriculteurs", la vidéo rencontre déjà un certain succès en ligne. Vendredi 6 septembre, le clip Dommage "Agriculteur" avait été vu plus de 46.000 fois

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vendée Agriculture Suicide
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants