1 min de lecture Humour

La chronique de Laurent Gerra du jeudi 31 octobre 2019

Ce jeudi, Laurent Gerra a imité Michel Houellebecq, Marine Le Pen, Renaud, Fabrice Luchini et les Deschiens.

Laurent Gerra - Laurent Gerra Laurent Gerra iTunes RSS
>
La chronique de Laurent Gerra du jeudi 31 octobre 2019 Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Laurent Gerra
Laurent Gerra édité par Noé Blouin

Un sondage Louis Harris pour RTL a classé les personnalités auxquelles les Français font le plus confiance, en fonction de leur bord politique. Ainsi on a appris que les électeurs du Rassemblement National adoraient l'écrivain Michel Houellebecq. Une nouvelle qui ne semble pas vraiment toucher le principal intéressé : "j'ai froid", déclare-t-il simplement dans sa bonne humeur habituelle. Heureusement pour lui, Marine Le Pen est là : "mon pauvre Michmich' vient te réchauffer dans les bras de maman", lui dit la présidente du Rassemblent National, bien décidé à profiter de l'image du lauréat du Goncourt 2010.

Renaud est venu présenter son nouvel album dans nos studios. Un disque sur le thème de l'enfance, mais qui n'oubliera pas d'être engagé. "Y'a une chanson sur la retraite, c'est l'histoire d'un petit cheminot qui voudrait prendre sa retraite à dix ans, mais son patron y veut pas, alors y boit. Pis un autre sur un petit "gilet jaune" qu'a soif, ça s'appelle Un petit jaune au comptoir", annonce le chanteur, visiblement bien remis de ses anciennes addictions.

Fabrice Luchini est venu nous parler de l'exposition Vinci au musée du Louvre. Un véritable succès public, 220.000 se sont vendus avant l'ouverture officielle. "C'est la preuve que les Français savent encore faire la différence entre une poubelle exposée à la Fiac, pour dénoncer les dérives de la société de consommation et la Joconde ou la Cène", en conclu l'acteur.

La polémique entre les détracteurs de la corrida et pro-tauromachie engage désormais des personnalités. De son côté, Bruno Lochet des Deschiens semble se positionner contre les toreros. "Je vois pas bien l'intérêt d'aller applaudir un type en ballerines avec un chapeau de Napoléon sur la tête, qui fait du carpaccio en public", nous dit-il. Un argument qui ne plairait sûrement pas à Éric Dupont-Moretti, l'avocat "pas commode", fan de corrida.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Humour Laurent GERRA
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants